Accueil Rapports et Enquêtes 17/April/2020 09:09 AM

La journée du prisonnier palestinien, Israël appréhende plus de 1300 Palestiniens depuis le début de l‘année

Ramallah, le 17 avril 2020, WAFA - À l‘occasion de la Journée des prisonniers palestiniens, qui coïncide aujourd’hui, plusieurs groupes de défense des prisonniers ont révélé hier qu‘Israël avait détenu 1324 Palestiniens depuis le début de cette année, dont 210 mineurs et 31 femmes.

En outre, 295 Palestiniens avaient été placés en détention administrative sans inculpation ni jugement pour des périodes pouvant s‘étendre sur plusieurs années.

Les groupes ont déclaré que depuis le début de l’épidémie de coronavirus, Israël avait arrêté 357 Palestiniens en mars, dont 48 mineurs et quatre femmes.

Sur les 5000 Palestiniens actuellement incarcérés dans les geôles de l’occupation israélienne, il y a 41 femmes détenues et 180 mineures.

En plus, 26 prisonniers étaient en prison israélienne depuis avant la signature des accords d‘Oslo entre l‘Organisation de libération de la Palestine (OLP) et Israël en 1993, avec 51 prisonniers emprisonnés depuis plus de 20 ans, dont 14 en prison depuis plus de 30 ans et 541 détenus purgeant une ou plusieurs peines de vie, le plus élevé est pour Abdallah Barghouti avec 67 peines de prison à vie.

Parmi les 5000 prisonniers, 430 Palestiniens sont en détention administrative et 13 journalistes.

430 Palestiniens et 13 journalistes sont parmi les 5000 détenus sont en détention administrative.

Les groupes de défense ont appelé à la libération des prisonniers palestiniens à la suite de l‘épidémie de coronavirus afin de sauver leur vie, principalement les personnes âgées, les femmes, les enfants et les personnes en détention administrative.

Ils ont également appelé à la création d‘un comité médical international pour vérifier la santé des détenus et leur fournir le matériel nécessaire pour assurer leur sécurité.

H.A

 

Nouvelles connexes