Accueil Rapports et Enquêtes 21/December/2019 02:49 PM

Les crimes les plus graves commis par des colons cette année

 Naplouse, le 21 décembre 2019, WAFA- Le rapport hebdomadaire documenté par le Bureau national pour la défense du territoire et la résistance à la colonisation, a souligné que les crimes commis par des colons contre le peuple palestinien étaient les plus graves cette année, avec 256 attaques enregistrées, dont 50 perpétrées par des gangs terroristes, ‘ le prix à payer’.

Le bureau a fait savoir dans son rapport publié aujourd‘hui samedi, que ces attaques étaient accompagnées de déclarations et de positions des dirigeants et des responsables israéliens, qui ont fourni l‘atmosphère aux colons et leurs ont donné le feu vert pour s’attaquer davantage contre les Palestiniens.

Selon le rapport, il y a des craintes d‘une augmentation des attaques de colons, en particulier des gangs terroristes " le prix à payer", alors que des biens palestiniens sont détruits, et des expressions racistes sont inscrites sur les murs, qui rappelle celles avant l‘incendie de la famille Dawabsheh dans le village de "Douma" au sud-est de Naplouse en 2015, au cours de laquelle trois membres de la famille ont été tués.

A savoir que le Centre israélien d‘information sur les droits de l‘homme dans les territoires occupés "B‘Tselem" avait indique que la plupart des attaques des colons ne sont pas punies par les tribunaux israéliens, ce qui signifie l‘approbation tacite de l‘armée israélienne.

Le rapport indique que le Premier ministre Benjamin Netanyahu, lors de sa visite dans la colonie de "Mitzpe" établie sur les terres des citoyens à Jéricho, avait promis à ses ministres, aux chefs des colonies et aux étudiants religieux d‘appliquer la souveraineté sur toute la région de la vallée du Jourdain, avec le soutien américain.

Il a évoqué aussi le ministre de l‘Armée israélienne, Naftali Bennett, qui est un solide soutien pour les colons. Il avait donné ses instructions à l‘établissement d‘un nouvel avant-poste au cœur  de la ville d‘Hébron.

Le rapport a indiqué que les budgets investis par le gouvernement d‘occupation dans les colonies de Cisjordanie, y compris Jérusalem occupée, s‘élevaient à 390 millions de shekels, ce qui équivaut à "107 millions de dollars" au premier trimestre de cette année, le plus élevé des dix dernières années.

Le rapport considère que malgré le consensus international sur l‘illégitimité des colonies israéliennes et l‘adoption par le Conseil de sécurité de la résolution (2334) qui confirme son illégalité, l‘administration Trump insiste sur son soutien continu au gouvernement d‘occupation israélien dans ses activités de colonisation au détriment des droits des Palestiniens.

Il a noté que Mladenov a réaffirmé que  ‘l‘établissement de colonies de peuplement dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, n‘a aucun fondement juridique et constitue une violation flagrante du droit international, comme le mentionne la résolution 2334 et doit être immédiatement et complètement interrompu.

D‘autre part, le Comité des Nations Unies contre toutes les formes de discrimination raciale a approuvé pour la première fois la pratique israélienne de politiques d‘apartheid contre le peuple palestinien.

Dans ses conclusions et recommandations, publiées après la session ordinaire qui s‘est tenue dans la ville suisse de Genève, le Comité a appelé l‘attention sur le nombre de violations commises par Israël contre les Palestiniens et leurs droits fondamentaux.

F.N

 

Nouvelles connexes