Accueil Rapports et Enquêtes 19/April/2020 02:41 PM

12 prisonniers Palestiniens passent un total de 399 années dans les geôles israéliennes

Ramallah, le 19 avril 2020, WAFA- 12 Palestiniens des territoires palestiniens de 1948, arrêtés entre 1983 et 1992,  passent 399 ans dans les prisons israéliennes jusqu‘à cette année.

12 prisonniers perdent leur vie derrière les barreaux israéliens pour la liberté et la dignité du peuple palestinien.

Le prisonnier Karim Younis (Doyen des prisonniers Palestiniens) :

Le prisonnier Palestinien, Karim Younes du village ‘Ara’ dans les territoires palestiniens occupés de 1948, est entre dans sa 38ème année dans les prisons israéliennes, sachant qu’il est le plus ancien prisonnier dans les geôles israéliennes.

Le prisonnier Younes est né le 23 novembre 1958 et il est le grand fils dans sa famille.

Younes a été arrêté le 6 janvier 1983 à l’âge de 25 ans, il a été condamné à la perpétuité et les autorités israéliennes de l’occupation ont refusé sa libération à maintes reprises.

En 2013, à l’occasion de sa 30ème détention son père est décédé et sa mère n‘a pu lui rendre visite dans la prison israélienne ‘Hadarim ainsi qu‘après son transfert il y a deux ans dans la prison du Néguev, où elle ne pouvait pas se rendre en raison de son état de santé. Elle a récemment pu lui rendre visite quand il a été transféré de nouveau au centre de détention de Hadarim.

Il est à noter que le prisonnier Younes est parmi  les 27 prisonniers avant la signature de l’accord d’Oslo.

Maher Younis (Le deuxième plus ancien prisonnier palestinien)

Le prisonnier, Maher Abdul Latif Abdul Qader Younes (61 ans) du village ‘Ara’ dans les territoires palestiniens de 1948, entre dans sa 38ème année dans les prisons israéliennes.

Le prisonnier Younes est incarcéré dans la prison israélienne ‘Néguev’,  il est le deuxième ancien prisonnier palestinien dans les prisons israéliennes après son cousin, Karim Younes.

Maher Younes est né le 9 janvier 1958 dans le village d’Ara,  il a été arrêté le 18 janvier 1983 par l’armée israélienne de l’occupation une semaine après l’arrestation de son cousin, Karim.

Il convient de mentionner que le prisonnier Maher a été condamné à la peine capitale par pendaison dès le début de son arrestation et après un mois, le tribunal de l’occupation a réduit sa condamnation à la perpétuité.

Le prisonnier Maher a été arrêté avant de se marier, donc, il a passé les années de sa jeunesse dans les prisons israéliennes, sachant qu’il est privé des visites de sa famille de deuxième degré et le tribunal a rejeté une pétition présentée par le prisonnier en 2008 pour voir son père sur son lit de mort.

Le prisonnier a entamé une grève ouverte de la faim pour 10 jours le 25 février 2013, pendant son incarcération dans la prison ‘Jilboa’, afin de mettre la lumière sur la souffrance des prisonniers dans les prisons israéliennes, surtout, les prisonniers de 1948 qui sont privés des accords d’échange.

Le prisonnier Rushdi Hamdan Abu Mokh :

Il est né le 1961 dans la localité de Baqa Al-Gharbiya dans les territoires de 1948, a été arrêté par les forces d’occupation le 23 mars 1986 et condamné à la perpétuité.

Le prisonnier Abu Mokh a perdu son père et son frère en 2007 et sa mère en 2019 pendant les longues années de son incarcération.

Le prisonnier Ibrahim Abu Mokh :

Le prisonnier Ibrahim (60 ans) de Baqa Al-Gharbiya, condamné à la perpétuité, a été atteint de leucémie dans les geôles israélienne et souffre d’un état de santé très grave.

Le détenu Walid Daqqa :

Le prisonnier Daqqa (57 ans) de la localité ‘Baqa Al-Gharbiya’ dans les territoires palestiniens de 1948, est entré dans sa 35ème année dans les prisons israéliennes.

Daqqa a été arrêté le 25 mars 1986 et pendant son arrestation, il a publié de nombreux ouvrages, études et articles qui ont contribué à la compréhension de l‘expérience de la prison.

Au cours de l’année de 2018, l’administration des geôles israéliennes a imposé un nombre de sanctions sur le prisonnier Daqqa, après la publication de son livre ‘l’histoire du secret de l’huile’.  Les sanctions imposées contre lui étaient: la privation des visites pour deux mois, la confiscation de tous ses écrits et ses propres livres, une amende et son transfert arbitraire de la prison ‘Jilboa’ à ‘Majjiddo’.

Le détenu Ibrahim Bayadasa

Il est né à Baqa al-Gharbiya en 1960 et arrêté en mars 1986. Il a été condamné à la perpétuité et il a perdu sa mère en 2015 sans avoir eu l‘autorisé par les autorités d‘occupation de la voir.

Le prisonnier Ahmed Abu Jaber :

Le prisonnier Abu Jaber (61 ans), résident de Kafr Qasim des territoires de 1948 et père de 3 fils, a été arrêté en 1986 et condamné à la prison à vie.

Pendant sa détention, il a réussi à terminer ses études et est devenu chercheur, écrivain et poète.

Le détenu Bashir al-Khatib :

Il est né le 20 avril 1961 dans la ville de Ramle dans les territoires occupés en 1948, et il est père de cinq enfants. Les forces d’occupation ont arrêté Al-khatib le 1 janvier 1988 et l‘a condamné à la perpétuité.

Al-khatib souffre de problèmes de santé à l‘estomac après avoir perdu ses dents et dépend d‘un certain type de nourriture.

Les deux frères, Ibrahim et Muhammad Aghbariya

Les deux frères, Ibrahim Aghbariya (55 ans) et Muhammad Aghbariya (52 ans), de des territoires occupés en 1948, sont entrés dans leur 29ème année consécutive dans les prisons d‘occupation.

Les deux frères ont été arrêtés par les autorités d‘occupation le 26 février 1992 et condamnés à une peine de vie.

Les deux détenus, Yahya Aghbariya et Muhammad Jabareen

Les deux prisonniers, Yahya Mustafa Aghbariya (52 ans) et Muhammad Tawfiq Jabareen (69 ans), des territoires occupés en 1948, condamnés à une peine de vie, entament respectivement leur 29ème année dans les prisons de l‘occupation israélienne.

H.A/F.N

 

Nouvelles connexes