Accueil Rapports et Enquêtes 31/May/2020 11:04 AM

le militant Fayçal Al-Huseini, 19 ans après son décès

Ramallah, le 31 mai 2020, WAFA- Aujourd’hui, coïncide la 19em commémoration du décès du membre de L’OLP, Fayçal Al-Huseini qui a joué un rôle politique face aux défis de la cause palestinienne et a consacré sa vie dans la défense de Jérusalem.

Al-Huseini est né à Bagdad le 17 juillet 1940, son père est le martyr Abdelkader Al-Huseini, chef des forces palestiniennes dans la bataille ‘Al-Castal’ durant laquelle il est tombé en martyr.

Son père a eu un grand impact sur lui en améliorant sa conscience politique, en l‘accompagnant dans tous ses mouvement et voyages, puis son départ avec lui au Caire, ce qui a contribué à l‘encourager à parler en public et à préserver les poèmes nationaux.

Il a rencontré le défunt martyr, Yasser Arafat pendant ses études universitaires au Caire, a participé au mouvement nationaliste arabe en 1957 et à la création de l‘organisation étudiante palestinienne en 1959, qui devint plus tard le noyau de l‘Organisation de libération de la Palestine.

Il a rejoint le mouvement du Fatah en 1964, avant de travailler au Département d‘orientation populaire du bureau de l’OLP à Jérusalem jusqu‘en 1966.

Après la guerre de juin 1967, il se rend à Jérusalem, dirige les travaux politiques de l‘OLP et est arrêté en octobre 1967 et condamné à un an de prison pour possession d‘armes.                                                                                                 

En 1979, il a fondé l‘Association des études arabes (la Maison d’Orient) dans la ville de Jérusalem et le ministre israélien Rehavam Zeevi l‘a décrit comme " le fils de terroriste".

Il mene la lutte palestinienne lors de la première Intifada et a été emprisonné pendant deux ans. Il a été nommé responsable du dossier de Jérusalem et élu par le Conseil national palestinien en tant que membre du Comité exécutif de l‘Organisation de libération de la Palestine en 1996.

Al-Huseini a joué un rôle important en se tenant devant la décision de Benjamin Netanyahu d‘établir une colonie sur ‘Jabal Abu Ghneim’ à Jérusalem, sa direction des manifestations et des marches dénonçant cela, il a été exposé aux abus et coups ainsi que ceux qui étaient avec lui aux mains des forces d‘occupation. 

Al-Huseini est décédé en 2001, des suites d‘une crise cardiaque lors de sa visite au Koweït, une vaste procession s‘est étendue à son dernier lieu de repos, dans la cour du Sanctuaire près de son père et de son grand-père.                    

F.N                                                                                                                            

 

 

 

 

Nouvelles connexes