Accueil Occupation 23/juillet/2020 01:55

Israël commet 259 violations contre les journalistes palestiniens pendant le premier semestre de 2020

Ramallah, le 23 juillet 2020, WAFA- 259 violations ont été commises par l’occupation contre les journalistes palestiniens en Cisjordanie, à Jérusalem et dans la bande de Gaza, pendant le premier semestre de 2020, selon un rapport compilé par l‘Agence palestinienne de presse et d‘information (WAFA).

Dans son rapport mensuel sur les violations israéliennes contre les journalistes, WAFA a affirmé la poursuite du ciblage israélien contre les journalistes palestiniens dans le but de les empêcher de couvrir les pratiques et les violations israéliennes pour cacher la vérité, en violation du droit international.

59 violations ont été signalés à Jérusalem aux fins d’empêcher les journalistes d’exposer les crimes de l’occupation perpétrés dans la ville sainte, selon le rapport.

Le syndicat des journalistes palestiniens s’est adressé à la Cour pénale internationale pour condamner l’occupation pour ses crimes contre les journalistes, particulièrement les martyrs Ahmad Abu Hussein et Yasser Murtaja de la bande de Gaza et le journaliste Muaz Amarneh qui a perdu son œil, suite à sa blessure par balles des forces israéliennes.

En outre, le syndicat a appelé plusieurs institutions internationales, en vue de suivre les violations israéliennes commises contre les journalistes palestiniens.

Le rapport a révélé que 14 journalistes ont été touchés par balles de l’occupation, 7 autres ont été blessés par le gaz lacrymogènes et les bombes assourdissantes tirés par les forces israéliennes et 41 ont été asphyxiés suite à l’inhalation du gaz lacrymogène.

17 journalistes palestiniens ont été arrêtés, 96 ont été détenus et empêchés de filmer les évènements dans les territoires palestiniens, 16 autres ont été présentés devant le tribunal, alors que 7 ont été convoqués pour se rendre auprès des services de renseignement israéliens.

Plus de 50 journalistes ont été ciblés par le gaz lacrymogène et 17 autres ont été agressés violements par l’armée israélienne, tandis que l’occupation a intensifié les amendes et les infractions contre les citoyens dans la vieille ville de Jérusalem et dans la Mosquée d’Al-Aqsa.

De plus, 700 violations ont été documentés contre les publications des journalistes sur Facebook qui supprime régulièrement les pages des journalistes.

N.S

Nouvelles connexes

Lire la suite