Accueil Politique 21/April/2019 08:14 PM

Les ministres des Affaires étrangères arabes s‘engagent à soutenir le budget du gouvernement palestinien

 

Le Caire, le 21 avril 2019, WAFA- Conseil de la Ligue des États arabes, au niveau des ministres des Affaires étrangères arabes, a réaffirmé l‘engagement des pays arabes à soutenir le budget de l‘État de Palestine et à mettre en œuvre la décision du Sommet de Tunis d‘activer un filet de sécurité financière de 100 millions de dollars par mois pour faire face aux pressions politiques et financières auxquelles il fait face.

 Le Conseil, dans un communiqué publié à l‘issue de sa session extraordinaire dimanche sur "L‘évolution de la question palestinienne - la voie politique et la crise financière", dirigé par la Somalie et la présence du président de l‘État de Palestine, Mahmoud Abbas, a fait savoir que les pays arabes qui avaient présenté l‘initiative de paix arabe en 2002, basé sur le droit international, les résolutions de légitimité internationale et le principe de la terre contre la paix ne peuvent accepter aucun projet ou accord incompatible avec ces normes internationales.

 Il a souligné qu‘un tel accord ne permettrait pas d‘instaurer une paix durable et globale au Moyen-Orient s‘il ne garantissait pas les droits légitimes du peuple palestinien, en particulier le droit à l‘autodétermination et la création d‘un État indépendant et souverain sur les lignes du 4 juin 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale, le retour des refugiés selon la résolution 194 et la libération de tous les prisonniers.

Dans ce contexte, les ministres arabes des Affaires étrangères ont confirmé leur soutien au plan du président Mahmoud Abbas présenté au Conseil de sécurité en 2018.

 Le Conseil a souligné l‘engagement des États arabes à prendre les mesures nécessaires pour protéger la ville occupée de Jérusalem-Est en tant que capitale de l‘État de Palestine et à préserver son identité arabe ainsi que son statut juridique et historique, y compris ses sanctuaires islamiques et chrétiens, contre les politiques, les plans et les pratiques coloniaux israéliens et contre toute décision reconnue comme la capitale d‘Israël.

Le Conseil a appelé la communauté internationale à mettre en œuvre la résolution 2334 du Conseil de sécurité contre la colonisation israélienne et la protection des civils palestiniens, conformément à la résolution 20/10 de 2018 de l‘Assemblée générale, et à souscrire au mandat de l‘ONU pour l‘UNRWA et à mobiliser les ressources et contributions financières nécessaires à son budget et à ses activités.

Il a mis en garde contre le danger de l‘approche israélienne en adoptant des lois racistes légitimant le système de colonisation cet l‘apartheid, privant le peuple palestinien de ses droits et pillant ses terres et ses moyens de subsistance, y compris la loi autorisant le gouvernement israélien à voler les allocations des familles des martyrs palestiniens et des prisonniers aux revenus fiscaux palestiniens.

F.N

 

Nouvelles connexes