Accueil Présidence 13/août/2020 10:47

La direction palestinienne rejette la ‘declaration’ tripartite, américano-israélo-émiratie.

Ramallah, le 13 août 2020, WAFA- La direction palestinienne a annoncé son ferme rejet et sa condamnation de la surprenante déclaration tripartite américano-israélo-émiratie sur la normalisation complète des relations entre l'État d'occupation israélien et les Émirats arabes unis, en échange d'une suspension temporaire du plan d'annexion des terres palestiniennes, dans un communiqué officiel diffusé cette nuit à la télévision palestinienne par Nabil Abu Rudeineh, porte-parole de la présidence. 

Les dirigeants palestiniens considèrent que cette étape est une trahison et une agression contre le peuple palestinien, dans l’objectif de souffler l’Initiative de paix arabe, les décisions des sommets arabes et islamiques, la légitimité internationale et de négliger les droits et les valeurs sacrées des Palestiniens, principalement Jérusalem et l'Etat palestinien indépendant aux frontières du 4 juin 1967.

La direction palestinienne demande aux Émirats arabes unis de se retirer immédiatement de cette déclaration honteuse de normaliser leurs relations avec Israël en utilisant la cause palestinienne comme couverture à cette fin.

Les dirigeants mettent en garde les pays frères de la pression américaine et de suivre les traces des Émirats-Arabes-Unis, a la normalisation avec l'État d'occupation israélien au détriment des droits des Palestiniens.

Les dirigeants Palestiniens ont affirmé que les Émirats arabes unis, ou toute autre partie, n'ont pas le droit de parler au nom du peuple palestinien et ne permettent à personne d'intervenir dans les affaires palestiniennes.

Les dirigeants palestiniens ont affirmé également que l’Organisation de libération de la Palestine est le seul représentant légitime du peuple palestinien et que le peuple palestinien se tient aujourd’hui derrière sa direction légitime, dirigée par le Président Mahmoud Abbas face à cette déclaration tripartite brutale.

Face à ces événements dangereux, les dirigeants palestiniens demandent une session d'urgence immédiate de la Ligue des États arabes, ainsi que de l'Organisation de la coopération islamique, pour rejeter cette déclaration.

Les dirigeants palestiniens appellent également la communauté internationale à adhérer au droit international et aux résolutions de légitimité internationale qui constituent la base du règlement du conflit israélo-palestinien, et que la paix ne peut être obtenue que par la fin complète de l'occupation israélienne des terres palestiniennes.

Suite à ses évènements, le ministre des Affaires étrangères, Ryad Al-Miliki, a rappelé l'ambassadeur Palestinien auprès des Émirats-Arabes-Unis.

F.N

 

Nouvelles connexes

Lire la suite