Accueil international 02/octobre/2020 12:51

Des résolutions adoptées par deux universités américaines pour le désinvestissement d'Israël

Des résolutions adoptées par deux universités américaines pour le désinvestissement d'Israël

Washington, le 2 octobre 2020, WAFA - Deux universités américaines ont adopté des résolutions appelant au désinvestissement d'Israël, rejoignant les rangs d'autres universités qui ont soutenu l'appel au boycott, aux désinvestissements et aux sanctions de l'apartheid israélien.

L’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign (UIUC) et l’Université de Columbia ont rejoint les rangs d’un certain nombre d’autres établissements d’enseignement supérieur pour se désengager d’entreprises complices de la pratique de l’apartheid par Israël.

Le corps étudiant de l'Université de Columbia a adopté un référendum qui demandait: «Si l'Université de Columbia cède ses actions, fonds et dotations aux entreprises qui profitent ou s'engagent dans les actes de l'État d'Israël envers les Palestiniens, cela, selon l'Université de Columbia, le désinvestissement de l'apartheid (CUAD), relèvent de la Convention internationale des Nations Unies sur l'élimination et la répression du crime d'apartheid? »

Selon l’Agence télégraphique juive basée à New York, le vote a été adopté à 61% en faveur du désinvestissement des entreprises complices de crimes israéliens contre les Palestiniens, tandis que 27% ont rejeté la résolution et 11% se sont abstenus.

Six jours plus tôt, l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign avait adopté une résolution similaire appelant au désinvestissement d'un certain nombre d'entreprises en raison de leur implication dans des violations des droits de l'homme en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza.

Les entreprises mentionnées dans la résolution intitulée «Violations des droits de l'homme dans les investissements universitaires et les forces de police» comprenaient Northrop Grumman, Raytheon Company, Lockheed Martin, Caterpillar et Elbit Systems. La résolution a été adoptée par 22 voix contre 11, avec sept abstentions.

H.A

 

Nouvelles connexes