Accueil Cabinet 19/octobre/2020 01:25

La diplomatie: Israël annexe progressivement la Vallée du Jourdain sous le silence international

   

Ramallah, le 19 octobre 2020, WAFA- Le ministère des affaires étrangères et des expatriées a condamné Israël pour avoir transformer des dizaines de dunums des terres palestiniennes dans la Vallée du Jourdain en une réserve naturelle, dans le cadre de l’application du plan d’annexion israélien, comme processus continu qui ne s'arrêtera pas un seul instant dans toute la vallée palestinienne du Jourdain.

Le ministère a confirmé dans un communiqué lundi, que l'annexion continue de la vallée du Jourdain s'inscrit dans le contexte de "l'accord du siècle", elle s'approfondit et se développe à la lumière des processus de normalisation et du silence international.

Par revanche, les autorités d'occupation empêchent les Palestiniens qui possèdent des terres, d'atteindre leurs terres et comme la plupart, ces terres sont la propriété privée palestinienne.

L’occupation et ses colons continuent d’exécuter des opérations de sabotage des conduites d'eau, de ravage des cultures palestiniennes, de confiscation du matériel agricole, d’agressions aux éleveurs de moutons et de la saisie de leur bétail, la démolition d'établissements, d'institutions et d'écoles palestiniens, dont une partie a été financée par l'Union européenne ou d'autres par des institutions internationales.

 La  diplomatie a estimé que le silence international sur les violations et les crimes de l'occupation est une expression que la communauté internationale, l'Organisation des Nations Unies et ses organes ont abandonné leurs responsabilités et obligations morales et juridiques à l'égard des souffrances du peuple Palestinien et de  ses droits nationaux justes et légitimes. « Certains pays et responsables internationaux se contentent de déclarations, de condamnation et d'expressions de préoccupation, d'invitations et d'appels, ce qui encourage l'État d'occupation à persister dans l'annexion de la terre palestinienne occupée et à continuer de mettre en œuvre ses plans visant à détruire toute opportunité de parvenir à la solution à deux États et d'établir un État palestinien indépendant, viable et souverain, avec Jérusalem-Est occupée comme capitale. ‘’ a affirmé la diplomatie.

Le ministère a souligné qu'il fallait dissuader l'État occupant en lui imposant des sanctions internationales qui l'obligent à se retirer de ses projets de colonisation, qui ronge et judaïse la terre de l'État de Palestine.

F.N

 

 

 

 

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite