Accueil Présidence 24/octobre/2020 01:19

La Présidence: Rien ne sera mis en œuvre aux dépens du peuple palestinien

La Présidence: Rien ne sera mis en œuvre aux dépens du peuple palestinien

 

 

Ramallah, le 24 octobre 2020, WAFA- Le porte-parole de la présidence, Nabil Abu Rudaina, a déclaré que la normalisation, l'accord du siècle et le plan d'annexion sont tous rejetés et que rien ne passera ni ne sera mis en œuvre au détriment du peuple palestinien, et les dirigeants Palestiniens prendront les mesures appropriées au moment opportun et agiront à tous les niveaux.

Dans une interview samedi, avec la radio ‘Voix de Palestine’ Abu Rudaina a souligné que la question palestinienne est une question sacrée, avec ses lieux saints islamiques et chrétiens, et que Jérusalem n'est pas à vendre, soit par ordre d'Israël ou de l'administration américaine ni de toute autre partie.

« La normalisation est inacceptable, rejetée et condamnée, non seulement parce qu'elle est contraire aux lois arabes et à la légitimité internationale, le message palestinien est que personne n'a le droit de parler au nom de notre peuple, qui a une direction soutenue par le peuple, les Arabes et au niveau international, et que personne n'est autorisé à s'écarter des normes convenues » a souligné Abu Rudaina.

« l'administration américaine continue de fournir des services gratuits à Israël et que tout ce qui est émis par un pays arabe ne changera pas les constantes palestiniennes, la paix ne sera pas réalisée sans le consentement de notre peuple et de ses dirigeants, et toute tentative de contournement qui n'aura pas droit à la paix, à la stabilité, à la sécurité ou à la prospérité, échouera. » a souligné le porte parole de la Présidence,

Il a poursuivi : «  Nous exigeons une conférence internationale à laquelle participeront le Quartet et d'autres parties afin de mettre en œuvre la légitimité internationale qui fait partie de la légitimité arabe et palestinienne et de la résolution 1515 du Conseil de sécurité, qui déclare très clairement que la terre palestinienne est une terre occupée en 1967, en plus de l'engagement envers la résolution 2334 du Conseil de sécurité approuvée par l'ancienne administration américaine d’Obama, qui  prescrit que la terre occupée et les colonies sont illégales y compris Jérusalem-Est ».

Abu Rudaina a  réaffirmant que sans le peuple palestinien, son consentement et sa direction légitime, il n'y aura pas de sécurité et de stabilité dans la région.

 Concernant l'escalade coloniale, Abu Rudaina a déclaré : « comme les colonies ont été retirées de Gaza, elles seront également complètement retirées de Cisjordanie, Israël, l'Amérique et la communauté internationale doivent comprendre que le seul moyen est la légitimité palestinienne et internationale. »

Concernant le dossier des prisonniers et la grève de la faim du détenu Maher Al-Akhras pour le 90e jour consécutif, le porte-parole présidentiel a déclaré que les efforts se poursuivent à tous les niveaux pour les aider.

F.N

 

Nouvelles connexes

Lire la suite