Accueil Rapports et Enquêtes 15/novembre/2020 10:01

Les forces militaires israéliennes poursuivent leur politique répressive quotidienne dans les territoires palestiniens occupés

 

Ramallah, le 15 novembre 2020, WAFA- Dimanche, les forces militaires d’occupation ont poursuivi leurs attaques en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Bande de Gaza : des avions de l'occupation et l'artillerie israéliens ont bombardé avec plusieurs missiles des sites et des terres agricoles dans différentes régions de la bande de Gaza, ce  qui  a causé un grand incendie. 

L'artillerie d'occupation a tiré trois obus sur des terres agricoles au sud-est de la ville de Gaza, créant un fossé profond dans les lieux, sans pour autant faire de blessé, causant un feu et des dommages matériels.

Ramallah : Plusieurs travailleurs ont été étouffés  à la suite de l'inhalation de gaz lacrymogène tiré par les forces israéliennes, à l'ouest de la ville.

A savoir que l'occupation a empêché avec force les travailleurs d'arriver à leur lieu de travail dans les terres de 1948, par des portes près du village de Ni'lin, selon le maire de Ni'lin Imad Al-Khawaja, lors d'un appel avec 'WAFA'.

Il est à noter qu'un certain nombre de travailleurs ont été blessés par des balles israéliennes près des portes séparant les villes de Cisjordanie et les terres de 1948.

Vallée du Jourdain : Les forces d’occupation israéliennes ont saisi ce soir, quatre tracteurs des agriculteurs palestiniens alors qu’ils travaillaient dans leurs terres, dans la Vallée du Jourdain, selon des sources palestiniennes locales.

En outre, les forces d'occupation israéliennes ont saisi un véhicule spécial d'un militant de terrain, alors qu'il se trouvait dans la zone "Umm al-Jimal", dans le nord de la vallée du Jourdain.

Le militant des droits humains Aref Daraghmeh a déclaré que l'occupation avait saisi le véhicule du militant de terrain, Rashid Khedirat, après l'avoir détenu ainsi que d'autres pendant plus de deux heures.

Jérusalem : la ville témoigne des mesures d'exil de  ses habitants, le vice-gouverneur de Jérusalem, Abdullah Siyam, a déclaré que l'occupation cherche d’ évacuer la maison de la famille Al-Sabbagh dans le quartier de Sheikh Jarrah en faveur des colons, afin de mettre en œuvre le plan de déplacement forcé et à faire un lien entre les colonies.

De plus, il a souligné, à la radio de 'Voix de Palestine', que Jérusalem est soumise à une série de mesures qui visent à mettre en œuvre le programme de déplacement forcé de citoyens.

Colons :

Dimanche, des colons israéliens ont envahi la mosquée sainte d’Al-Aqsa, du côté de la porte des maghrébins et sous une haute escorte de la police israélienne.

Des colons ont mené des marches provocantes dans les esplanades de la mosquée sainte.

La Mosquée d’Al-Aqsa est le troisième site le plus saint de l'islam et la première Qibla de l'Islam, la mosquée d’Al-Aqsa subit toujours des effractions par les colons et les agents de police israéliens.

Par ailleurs, des colons ont attaqué des agriculteurs d'une région à l'est de Yatta, au sud du gouvernorat d'Hébron, et les ont empêchés d'atteindre leurs terres.

Rateb Al-Jbour, le coordinateur des comités nationaux et populaires de la résistance contre le mur et la colonisation au sud de la Cisjordanie, a fait savoir que les colons ont lâché des chiens féroces, les ont poursuivis et les ont empêchés d'atteindre leurs terres. 

Il convient de noter que les colons et les forces de l’occupation ont attaqué à plusieurs reprises les habitants de Yatta et leurs propriétés pour les empêcher de travailler  leurs terres afin de les saisir  au profit des colonies. 

F.N

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite