Accueil Occupation 27/December/2020 09:25 AM

Une femme enceinte et un ambulancier blessés dans une attaque des forces d’occupation du complexe médical à Ramallah

Une femme enceinte et un ambulancier blessés dans une attaque des forces d’occupation du complexe médical à Ramallah
Ces deux photos ont été prises au complexe médical palestinien de Ramallah peu de temps après l'attaque du 27 décembre 2020

Ramallah, le 27 décembre 2020, WAFA- Une femme enceinte et un ambulancier ont été blessés aujourd’hui par balles métalliques recouvertes de caoutchouc suite à l’incursion des forces militaires israéliennes dans le complexe médical à Ramallah au centre de la Cisjordanie occupée.

Le ministère de la santé a clarifié dans un communiqué de presse publié ce dimanche, que les forces d’occupation avaient pris d’assaut tôt ce matin la proximité du complexe médical de Palestine, ont tiré les balles et les bombes du gaz sur le complexe, blessant à l’épaule une femme enceinte et un ambulancier à la main par des balles recouvertes de caoutchouc.

En plus, plusieurs malades ont été suffoqués et paniqués, surtout les enfants et une ambulance du complexe a été endommagée.

Mai Al-Kaileh, ministre de la santé a condamné l’attaque de l’armée israélienne contre le complexe médical de Palestine, en disant : « les forces d'occupation ont mis la vie des malades souffrant du Covid-19, à un danger imminent en raison des cartouches de gaz lacrymogènes qui ont été tirées à l'intérieur du complexe.

Elle a ajouté que les enfants malades et les femmes dans les sections de maternité ont vécu une soirée terrible en raison des sons des balles, des bombes sonores et du gaz lacrymogène.

Al-Kaileh a confirmé que cette agression grave sur la sainteté de l’hôpital et de faire des blessés parmi les malades, nécessite une intervention internationale urgente pour protéger les Palestiniens et pour tenir l’État d’occupation responsable de son crime et sa violation du droit international et du droit international humanitaire qui stipule la protection des patients et des équipes médicales, des centres de santé et des hôpitaux.

Elle a indiqué qu'il s'agissait de la deuxième attaque menée par les forces d'occupation israéliennes contre des hôpitaux en deux jours, car l'hôpital Al-Durrah dans la bande de Gaza a été endommagé hier par les bombardements israéliens, qui ont blessé des dizaines d'enfants malades et leurs compagnateurs, en plus d'endommager le contenu de l'hôpital.

H.A

Nouvelles connexes