Accueil Rapports et Enquêtes 08/January/2021 09:43 PM

Bilan des répressions des forces israéliennes d’occupation pour ce vendredi en Cisjordanie

 

Cisjordanie, le 8 janvier 2021, WAFA- Les forces d'occupation israéliennes multiplient à grande vitesse leurs violations et leurs crimes, avec davantage de répression, d'arrestations, tirant intensivement les balles réelles et recouverte de caoutchouc, les bombes sonores et le gaz lacrymogène, contre les Palestiniens, leurs maisons et leurs biens.

Ramallah: les forces d’occupation israéliennes ont appréhendé tôt ce matin un vieillard après avoir attaqué et fouillé sa maison dans le village de Deir Jarir à l’est de Ramallah en Cisjordanie occupée, selon des sources palestiniennes de sécurité.

Le vieillard Arma a été arrêté aujourd’hui pour avoir résisté à la colonisation parc qu’il participe chaque vendredi dans les manifestations populaires pacifiques rejetant la saisie des terres au profit de l’expansion colonial.

En outre, des citoyens ont été asphyxiés  aujourd’hui alors que les forces d’occupation israéliennes ont réprimé une marche condamnant la construction d’un nouvel avant-poste dans la région de Jabal Al-Shurfa dans le village de Deir Jareer à l’est de Ramallah en Cisjordanie occupée, selon des sources locales.

Le Chef du conseil villageois de Deir Jareer, Ayman Alwi a dit à WAFA que les forces d’occupation ont lancé les bombes lacrymogènes sur les manifestants, causant plusieurs cas d’asphyxie.

La marche pacifique a été organisée en protestation contre l’intention de l’occupation de construire un nouvel avant-poste sur de vastes étendues de terres du village.

Par ailleurs plusieurs civils ont suffoqué vendredi soir, lors d'affrontements avec les forces d'occupation israéliennes dans la ville de Ramallah, a rapporté notre correspondant.

 Il a expliqué que les affrontements ont éclaté à proximité de la colonie "Psagot", construite sur les terres de Jabal Al-Tawil dans la ville, au cours desquelles les soldats ont tiré des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes, entrainant plusieurs cas d'étouffement dans la région.

Auparavant, des affrontements limités ont éclaté avec les forces d'occupation à l'entrée nord de Ramallah, au cours desquels les soldats ont tiré des balles métalliques recouvertes de caoutchouc et des bombes lacrymogènes, mais aucun blessé n'a été signalé.

Hébron au sud de la Cisjordanie occupée, les forces d’occupation ont arrêté, lors de leur assaut de la localité de Halhul au nord du gouvernorat, un citoyen de 32 ans après avoir fouillé et dévasté son domicile, selon des sources palestiniennes de sécurité.

Enre temps, Un adolescent palestinien a été blessé aujourd’hui par l'explosion d'un objet suspect des vestiges de l'occupation israélienne près de la région ‘Janba’ à Masafer Yatta au sud d’Hébron.

Des sources palestiniennes de sécurité ont rapporté à WAFA que l’adolescent Muhammed Yusuf Abu Aram (16 ans) a été blessé aujourd’hui par l'explosion d'un objet suspect des vestiges de l'armée d’occupation israélienne.

Les Palestiniens vivant dans les zones d'entraînement au tir réel doivent s'inquiéter des munitions non explosées laissées par l'armée israélienne après les exercices, qui ont entraîné la mort de nombreux Palestiniens, y compris des enfants, ces dernières années.

Suivant les agressions de l’occupation, les forces d’occupation israéliennes ont réprimé ce vendredi une marche pacifique à Masafer Yatta au sud d’Hébron en Cisjordanie occupée, blessant un vieillard par des ecchymoses et causant des cas d’asphyxie, selon notre correspondant.

Il a rapporté que des centaines de citoyens, des militants étrangers et activistes de paix, ont effectué la prière du vendredi dans la région d’Al-Rakeez à Masafer Yatta, en solidarité avec les habitants de la région contre les attaques continues des forces militaires israéliennes et des colons et en refusant la politique de déplacement menée par l'occupation contre les habitants de Masafer Yatta.

Les participants ont condamné le crime des forces d’occupation de tirer à bout portant sur le citoyen Haroun Abu Aram qui est devenu quadriplégique.

Notre correspondant a ajouté que les forces d’occupation ont attaqué les manifestants, les ont battus et ont lancé les bombes du gaz lacrymogène à leur encontre, blessant un veillard par des ecchymoses en plus d’étouffant des dizaines de citoyens et d’activistes par inhalation de gaz.

Israel intensifie délibérément ses attaques contre les communautés de Masafer Yatta, dans le but de pousser ses résidents de quitter leurs terres au profit des colons.

Des dizaines de civils ont été asphyxiés, vendredi soir, lors d'affrontements avec les forces d'occupation israéliennes, dans la ville de Beit Ummar, au nord d'Hébron, au sud de la Cisjordanie.

Muhammad Awad, militant des médias à Beit Ummar a déclaré à WAFA que les forces d'occupation avaient pris d'assaut la zone d'Asida dans la ville, ce qui a conduit au déclenchement d'affrontements au cours desquels les soldats ont tiré des balles en métal recouvert de caoutchouc, des bombes sonores et à gaz, et ont ouvert des tuyaux d'eau sur les citoyens et leurs biens, provoquant l'étouffement de dizaines de citoyens qui ont été traités sur le terrain.

Naplouse: Les forces d'occupation israéliennes ont attaqué ce vendredi des manifestants palestiniens prenant part à un événement non-violent dans le village de Beit Dajan, à l'est de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, contre la construction coloniale israélienne, selon des témoins.

Dans les détails signalés à l’agence de WAFA, plusieurs Palestiniens participaient à un rassemblement à la suite des prières hebdomadaires du vendredi dans la région pour protester contre l’accaparement par Israël de vastes étendues de terres palestiniennes au profit de l’expansion coloniale.

Les manifestants ont été accueillis avec une force brutale et les soldats israéliens ont tiré des cartouches de gaz lacrymogène pour disperser la manifestation, provoquant de dizaines des cas de suffocation par inhalation de gaz lacrymogène.

Au cours des derniers mois, les villageois organisent des manifestations hebdomadaires contre le vol continu de terres palestiniennes par Israël au profit de la construction et de l'expansion des colonies israéliennes illégales.

Par ailleurs, les forces d'occupation israéliennes ont saisi, aujourd'hui vendredi, un bulldozer et un tracteur dans un village à l'est de Naplouse, au nord de la Cisjordanie.

Le chef du village, Azim Hajj Muhammad, a déclaré à WAFA, que pendant qu'un bulldozer travaillait à la récupération d'une route intérieure accidentée, les forces d'occupation ont envahi la région et ont saisi le bulldozer et un tracteur appartenant à un citoyen.

Jénine au nord de la Cisjordanie occupée, les soldats d’occupation ont pris d’assaut le camp de réfugiés de Jénine et ont arrêté trois citoyens après avoir attaqué, fouillé et endommagé les maisons de leurs familles. Des affrontements ont éclaté lors de l’incursion du camp indiqué par les forces israéliennes.

Qalqilya au nord de la Cisjordanie :Les forces d’occupation israéliennes ont aujourd’hui réprimé la manifestation hebdomadaire anti-colonisation de Kafr Qaddoum, blessant un jeune home et un ambulancier et provoquant des dizaines des cas de suffocation, selon Murad Ishtaiwi.

Ishtaiwi, responsable du dossier de la résistance populaire dans le village, a rapporté à WAFA que des soldats israéliens avaient tiré intensivement des gaz lacrymogènes sur les manifestants, blessant un jeune au cou par une bombe du gaz et un ambulancier bénévole dans le Croissant-rouge palestinien par une bombe au pied. D'autres ont également souffert de suffocation par inhalation de gaz.

Les résidents de Kafr Qaddoum et des villages voisins manifestent depuis de nombreuses années tous les vendredis contre la colonisation israélienne illégale et demandent aux autorités israéliennes de rouvrir la route principale du village, qui est bouclée par les autorités d’occupation depuis 2002.

F.N

 

 

Nouvelles connexes