Accueil Occupation 24/March/2021 12:03 PM

Plus de 21 Palestiniens appréhendés par l’armée d’occupation en Cisjordanie

Plus de 21 Palestiniens appréhendés par l’armée d’occupation en Cisjordanie
Photo d'archive

Cisjordanie occupée, le 24 mars 2021, WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont lancé une vaste campagne d’arrestations touchant 26 citoyens dans différentes zones de la Cisjordanie occupée, selon des sources palestiniennes locales et de sécurité.

A Ramallah occupée, les soldats d’occupation ont capturé huit Palestiniens de régions dispersées de la ville.

Selon les détails parvenus à l’agence de WAFA, une importante force militaire israélienne avait fait irruption dans le camp de réfugiés de Jalazoun, au nord de Ramallah, où les soldats ont raflé sept Palestiniens, dont quatre anciens prisonniers et un avocat, et ont brisé les portes principales de nombreuses maisons. L'un des détenus a été sévèrement battu avant d'être menotté et escorté jusqu'à l'un des véhicules militaires près de chez lui.

Des soldats ont également arrêté un autre Palestinien après avoir pénétré par effraction et fouillé sa maison dans le quartier de la ville d'Al-Bireh, à Um al-Sharayet. Au cours des affrontements qui ont suivi, les soldats ont ouvert le feu sur des dizaines de jeunes du quartier qui ont protesté contre les incursions et en ont battu plusieurs autres.

Au sud de la Cisjordanie occupée, l’armée d’occupation a arrêté deux jeunes Palestiniens à Bethléem et un ex-prisonnier à Hébron, après avoir attaqué et fouillé leurs maisons.

À Tubas en Cisjordanie occupée, les forces d’occupation ont pris d’assaut la localité de Tammun, au sud de la ville, où elles ont de nouveau arrêté un ancien prisonnier.

Au nord de la Cisjordanie occupée, plus précisément à Jénine, les forces israéliennes ont raflé 13 Palestiniens, dont six anciens prisonniers.

Selon des sources palestiniennes, les soldats d’occupation ont arrêté quatre résidents, dont deux anciens prisonniers, lors d’un assaut qui a déclenché des affrontements dans la ville de Jaba, au sud-ouest de la ville de Jénine.

Les soldats ont également arrêté à nouveau quatre anciens prisonniers après avoir saccagé leurs maisons dans la ville de Qabatiya, au sud de la ville.

Ils ont également mené deux incursions séparées dans les villages d'Anzeh et d'al-Hashemiya, au sud-ouest et à l'ouest de Jénine, aboutissant à la détention de deux autres Palestiniens.

Dans ce contexte, les agents infiltrés des unités spéciales de l’occupation se sont faufilés dans le marché aux légumes de la ville de Jénine, où elles ont enlevé un résident du camp de réfugiés de Jénine.

Deux autres citoyens de Jénine ont été capturés sur un barrage militaire au sud de Jénine. Donc, les arrestations à Jénine ont totalisé 13.

L’attaque israélienne quotidienne contre les maisons palestiniennes :

Les forces d’occupation prennent quotidiennement d’assaut les maisons palestiniennes, terrorisent leurs résidents surtout les enfants et les femmes et appréhendent les citoyens.  

L'armée israélienne mène de fréquentes campagnes d'arrestation à travers la Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est occupée, sous prétexte de rechercher des Palestiniens « recherchés ».

Nulle part en Palestine en sécurité : les forces d’occupation attaque effectuent habituellement leurs incursions dans des zones sous le contrôle total de l‘Autorité palestinienne, ne nécessitent pas de mandat de perquisition, à tout moment et partout de la part de l‘armée, conformément à ses vastes pouvoirs arbitraires.

Les forces d’occupation israéliennes mènent délibérément leurs assauts dans la nuit et à l’aube dans des maisons palestiniennes sûres, considérés comme punition plutôt que pourchasse des personnes recherchées ou des arrestations.

De plus, l'armée d’occupation attaque intentionnellement les domiciles palestiniens pendant la nuit pour créer un état de panique chez le même détenu et sa famille, cela fait partie de la guerre psychologique contre le détenu et sa famille.

Dans bien des cas des incursions israéliennes, les soldats d’occupation ont saccagé et ravagé le contenu des maisons palestiniennes et volé des sommes importantes, causant d’importantes pertes aux citoyens.

Les arrestations pendant le mois dernier :

Le mois dernier, les forces d’occupation ont appréhendé, selon un rapport de l’agence de WAFA, 317 citoyens de toute la Cisjordanie et de Jérusalem.

Les Palestiniens subissent quotidiennement l’arrestation par les forces d’occupation, certains libérés après de brèves enquêtes et d'autres renvoyés devant les tribunaux israéliens.

4400 Palestiniens, y compris 170 enfants, 36 femmes, 700 malades dont 300 atteints des maladies chroniques, sont incarcérés actuellement dans les geôles d’occupation israéliennes dans des conditions épouvantables.

Malgré la crise pandémique que le monde traverse, les autorités israéliennes ont intensifié ces deux dernières années les campagnes d'arrestations arbitraires contre des enfants et des femmes, qui ont subi différentes formes de torture pendant et après leur arrestation.

H.A

Nouvelles connexes