Accueil Occupation 29/March/2021 12:04 PM

Daghlas met en garde contre les colons israéliens formant des cellules terroristes en Cisjordanie occupée

Daghlas met en garde contre les colons israéliens formant des cellules terroristes en Cisjordanie occupée

Salfit, le 29 mars 2021, WAFA- Le responsable de la commission de résistance aux colonies dans le nord de la Cisjordanie, Ghassan Daghlas a dit aujourd’hui que les colons israéliens forment des cellules terroristes en Cisjordanie occupée, prêtes à commettre des actes terroristes contre des civils palestiniens, faisant une référence particulière au groupe terroriste « Prix à payer ».

Daghlas a averti que des membres de la cellule terroriste israélienne de Prix à payer opèrent actuellement dans le gouvernorat de Salfit, principalement dans plusieurs localités à l'ouest du gouvernorat telles que Kafr al-Deek, Deir Ballut, Bruqin et Bedya.

Il a précisé : « Un habitant de Kafr al-Deek a été attaqué hier par des colons qui tentaient de contrôler des zones au nord de la localité, et deux autres ont été blessés par les balles de colons alors qu'ils se trouvaient sur leurs terres à Khallet Hassan, à l'ouest de Bedya il y a plusieurs mois. »

Il y a quelques semaines, des colons ont attaqué une famille qui réclamait ses terres dans le village de Bruqin et détruit son véhicule, ainsi que des agriculteurs dans la région d'al-Ras et d'al-Marhat, à l'ouest de Salfit, dans le cadre de leurs efforts pour établir un nouvel avant-poste colonial, en plus de leurs provocations en prenant d'assaut des sanctuaires islamiques sur une base hebdomadaire à Kifl Haris, au nord-ouest de Salfit.

Ghassan Daghlas a déclaré que les attaques de colons ont augmenté depuis le début de l'année et sont devenues quotidiennes, ce qui exige que les habitants de Salfit et des villes de la région soient vigilants et attentifs et forment des comités de protection populaires dans toutes les villes et villages.

 Il a ajouté : « Nous ne voulons pas voir un massacre similaire à celui de la famille Dawabsheh à Douma à Naplouse il y a plusieurs années ».

Il a poursuivi que le récent terrorisme des colons à Salfit indique qu’ils planifient des actes criminels contre des citoyens sans défense, car il est clair que leurs récentes attaques sont passées du vandalisme d'arbres et de propriétés à l'attaque des gens.

H.A

Nouvelles connexes