Accueil Occupation 26/April/2021 10:14 AM

Les forces d’occupation blessent et arrêtent des citoyens à proximité de Bab Al-Amoud à Jérusalem

Les forces d’occupation blessent et arrêtent des citoyens à proximité de Bab Al-Amoud à Jérusalem
Les forces d’occupation blessent et arrêtent des citoyens à proximité de Bab Al-Amoud à Jérusalem (Photos de WAFA).

Jérusalem, le 25 avril 2021, WAFA- Des grandes forces de l’armée d’occupation israélienne ont agressé la nuit dernière les jeunes Palestiniens présents dans les cours de la région de Bab Al-Amoud à Jérusalem occupée, selon des témoins.  

Ils ont rapporté que les forces d’occupation ont arrêté un jeune Palestinien, ont saisi des drapeaux palestiniens levés dans la région mentionnée et ont battu un nombre de citoyens, blessant un nombre d’entre eux par des ecchymoses.  

Dans l’intervalle, les forces d’occupation ont perturbé les déplacements à proximité de Bab Al-Amoud et ont pourchassé des jeunes qui ont célébré la réouverture de la place de la porte de Damas.

Les Palestiniens réussissent à forcer la police israélienne à rouvrir la place de la porte de Damas :

Après 13 jours d'affrontements dans et autour de la porte de Damas à Jérusalem, les Palestiniens ont pu hier forcer la police israélienne à rouvrir la place et à supprimer les barricades qui fermaient la zone pour les jeunes.

La police avait enlevé hier soir toutes les barricades métalliques qui empêchaient les jeunes de s'asseoir sur les marches de la place de la porte de Damas, un endroit populaire pour que les jeunes traînent après les prières nocturnes à la mosquée d’Al-Aqsa pendant le mois de jeûne sacré du Ramadan.

La police a placé les barricades le premier jour du Ramadan, qui a commencé le 13 avril, et s'est heurtée aux jeunes tous les soirs depuis lors chaque fois qu'ils tentaient de s'asseoir sur la marche. Les affrontements à Jérusalem ont conduit à des affrontements plus larges dans toute la ville occupée et se sont finalement étendus à la périphérie et aux régions de Cisjordanie.

En fin de compte, la police a succombé à la volonté des Palestiniens à Jérusalem et a enlevé les barricades, ouvrant la place aux habitants de la ville après leur retrait de la zone.

H.A

Nouvelles connexes