Accueil Occupation 24/May/2021 11:58 AM

La police israélienne intensifie sa campagne de répression contre les Palestiniens des territoires de 1948

La police israélienne intensifie sa campagne de répression contre les Palestiniens des territoires de 1948

 

Nazareth, le 24 mai 2021, WAFA- La police israélienne a intensifié sa campagne de répression contre les manifestants dans les territoires de 1948,  en soutien à Jérusalem, à Al-Aqsa et à la bande de Gaza, et condamnant les attaques des colons contre des citoyens sous la protection de la police.

 Le directeur du centre Adalah, Hassan Jabareen, a déclaré au site ‘Arab48’ que "la campagne d'arrestations est une guerre de nuit menée par la police militaire, qui nécessite une réponse de la part de toutes les forces politiques, des partis et du Comité de suivi.

Au cours des deux dernières semaines, plus de 1 550 personnes ont été arrêtées et 150 mises en accusation ont été déposées.

 Les villes palestiniennes de 1948 pays ont récemment été témoins de manifestations et d'affrontements contre les attaques des gangs de colons et les assauts de la police israélienne contre les manifestants et la répression qui ciblent les Arabes.

À ce jour, 140 actes d'accusation ont été portés contre 230 personnes, dont la majorité sont des Arabes et parmi eux des mineurs, accusées d'avoir agressé des policiers, jeté des pierres et incendié.

Qadri Abu Bakr, chef de la Commission des affaires des prisonniers, a appelé la communauté internationale avec toutes ses institutions, à prendre des mesures immédiates pour mettre fin à l'attaque raciste et de représailles lancée par la police israélienne contre les Palestiniens à l'intérieur des territoires de 1948.

Les forces d'occupation avaient lancé hier une campagne d'arrestations sans précédent et frénétique à l'intérieur des territoires de 1948, touchant un grand nombre de citoyens, car le nombre de détenus au cours des derniers jours et jusqu'à ce matin a dépassé 1550 arrestations, et la publication d'actes d'accusation contre 150 d'entre eux, dans le contexte de leur participation aux événements de rejet de la politique israélienne systématique de harcèlement du peuple palestinien, en particulier ce qui se passe dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem, où il existe un plan pour expulser les Palestiniens de leurs maisons.

F.N

 

 

 

 

Nouvelles connexes