Accueil Les Prisonniers 09/June/2021 08:45 PM

Détérioration sévère de l’état de santé d’un prisonnier dans les geôles israéliennes

Détérioration sévère de l’état de santé d’un prisonnier dans les geôles israéliennes

 

Ramallah, le 9 juin 2021, WAFA- L’état de santé du prisonnier, Tariq Mahmoud Assi, 39 ans, de Naplouse, s’est détérioré sérieusement dans la prison de Nafha, il a été transférer à l’hôpital israélien « Barzilai », a rapporté le Club du prisonnier.

Dans un communiqué de presse, mercredi, le Club a indiqué, que les souffrances du prisonnier Assi ont commencé trois ans après son arrestation, en raison de la politique de la négligence médicale (mort lente), pratiquée délibérément par l’administration pénitentiaire des prisons de l’occupation a l’encontre des prisonniers malades,

En 2010, il a été confirmé qu'il avait une tumeur au côlon, qui a été enlevée, mais il a toujours besoin d'un suivi médical vigoureux, il souffre d'une luxation de l'épaule à la suite d'une agression dont il a été victime à la prison de Gilboa en 2014, il a également besoin d'une intervention chirurgicale, mais l'administration pénitentiaire la retarde jusqu'à aujourd'hui

Il est à noter que le prisonnier Assi a été arrêté en 2005, et a fait l'objet d'un interrogatoire musclé qui a duré deux mois, et une peine d'emprisonnement effective de 20 ans, a été prononcée contre lui, après un an et demi de son arrestation et la majorité des membres de sa famille ont été arrêtés.

Pendant les années de sa captivité, il a perdu son frère Oussama, il a aussi un frère prisonnier dans les prisons d'occupation, Muhammad Assi, qui est condamné à 42 mois de prison.

La négligence médicale est une politique utilisée par Israël contre les détenus palestiniens comme punition, qui a entraîné souvent à la détérioration grave de la santé, conduisant en conséquence à la mort.

Il est à noter que le nombre des prisonniers malades écroués dans les geôles israéliennes, atteint environ 700 dont ceux qui sont atteints du cancer, de la paralysie, de l’insuffisance rénale et d’autres, sachant que les conditions de santé de ces prisonniers s’aggravent de plus en plus en raison de la politique de la négligence médicale pratiquée par l’administration pénitentiaire israélienne.

Dans les prisons israéliennes, les détenus Palestiniens sont exposés aux pires violations et harcèlements dont la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, en violation flagrante de toutes les lois et les Conventions internationales.

Il vaut la peine de mentionner que la négligence médicale dans les prisons israéliennes a entraîné la mort de 62 prisonniers Palestiniens dont 4 sont décédés en 2013.

F.N

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelles connexes