Accueil Occupation 10/June/2021 01:33 PM

En présence des soldats de l'occupation, des colons ont torturé à mort le martyr Al-Tubasi

En présence des soldats de l'occupation, des colons ont torturé à mort le martyr Al-Tubasi
Le jeune martyr Ismail Jamal Al-Tubasi.

Ramallah, le 10 juin 2021, WAFA- Les sites israéliens de Siha Micomet et de Kan 11 ont publié un article de presse, sur le crime d'avoir torturé et tué le jeune Ismail Jamal Al-Tubasi (26 ans) par des colons sionistes, du village de Al-Rihya, au sud d'Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée.

Le membre israélien de la Knesset Ofer Kassif a commenté le rapport sur Twitter, en disant : « Ismail Tubasi a été attaqué et tué par des colons. Ils ont attaqué son village et mis le feu aux champs. Après avoir été abattus, ils ont continué à le battre et même à lui couper le visage avec un outil tranchant, alors qu'en même temps, selon les témoignages, l'armée est restée là et n'a pas levé le petit doigt. La police, bien sûr, n'enquête pas sur l'affaire - parce que dans les territoires occupés, les Palestiniens sont autorisés à être assassinés. Le royaume de l'apartheid dans les pâturages. Isaiah Leibowitz avait raison - il y a des judéo-nazis. Et ils obtiennent le soutien du gouvernement. »

Ismail Tubasi a été abattu le vendredi 14 mai, juste au sud d'Hébron en Cisjordanie occupée. Tubasi, 26 ans, du village palestinien d'al-Rihiya, a été transféré dans un hôpital local avec de graves blessures, où il a été déclaré mort.

Selon les preuves recueillies par Local Call, il semble que Tubasi ait été abattu par des colons israéliens, qui pourraient avoir été accompagnés de soldats, après quoi il a été brutalement attaqué avec des objets tranchants alors qu'il gisait dans l'incapacité.

Selon deux témoins, des colons ont tiré sur Tubasi après avoir commencé à incendier des champs et des arbres appartenant à des Palestiniens à al-Rihiya. Les témoins oculaires ont déclaré que Tubasi et d'autres Palestiniens s'étaient dirigés vers les champs pour essayer d'éteindre les flammes. Là, des colons armés de fusils, de haches et de matraques ont commencé à le pourchasser, après quoi les témoins ont entendu un certain nombre de coups de feu.

L'un des témoins, le neveu de Tubasi, a déclaré qu'il avait vu son oncle allongé sur le sol après avoir été touché par une balle, mais qu'il n'avait vu aucune blessure sur son visage. Le neveu s'est alors enfui de peur que les colons, qui s'approchaient du blessé Tubasi, ne s'en prennent ensuite à lui.

Cependant, lorsque Tubasi a été évacué vers un hôpital une demi-heure plus tard, son visage était ensanglanté par des blessures fraîches et profondes, qui n'étaient pas là lorsqu'il a été abattu. Selon le témoignage, Tubasi aurait été attaqué par un objet pointu alors qu'il était hors d'état de nuire.

Selon le rapport de l'hôpital, le corps de Tubasi n'avait pas de blessure à la sortie de la balle. Le rapport indique également qu'il a été blessé au front par deux objets tranchants, l'un de 20 centimètres de long et l'autre de sept centimètres. Selon le rapport, la cause du décès était une balle qui a touché la tête de Tubasi. Le rapport, qui comprenait une photo du corps décédé, a été consulté par Local Call et +972.

L'armée israélienne a refusé de fournir une réponse officielle à l'incident, mais des sources militaires ont déclaré à la Société israélienne de radiodiffusion publique (qui a repris l'histoire à la suite de l'enquête initiale de Local Call) que les soldats sont arrivés sur les lieux après la fusillade. Selon les mêmes sources, l'armée a signalé à la police qu'un Palestinien avait effectivement été abattu, mais la police n'a pas encore ouvert sa propre enquête.

H.A

Nouvelles connexes