NOUVELLES IMPORTANTES
Accueil Les Prisonniers 24/February/2022 01:06 PM

La famille du détenu Manasra : La torture et l’isolement provoquent des troubles psychologiques chez notre fils

La famille du détenu Manasra : La torture et l’isolement provoquent des troubles psychologiques chez notre fils

Jérusalem, le 24 février 2022, WAFA- La famille du prisonnier Ahmed Manasra de Jérusalem, a dit que son fils a subi l’agression sauvage par les forces d’occupation israéliennes lors de son arrestation en 2015, lui fracturant son crâne et lui causant un hématome intracrânien.

Dans une déclaration publiée hier, la famille a ajouté que son fils a été arrêtés à l’âge de 13 ans et depuis lors, il est soumis à des tortures physiques, à une intimidation psychologique et à de longs interrogatoires sans relâche, au cours desquels, il a été privé de dormir et a été exposé à de fortes pressions psychologiques.

Suite aux tourments physiques et psychologiques, Ahmed souffre de maux intenses à la tête et des douleurs chroniques dans son corps.

La famille a dit que l’administration pénitentiaire israélienne isole son fils la plupart du temps dans des conditions pitoyables et insupportables

L’isolement à de longues périodes dans des conditions pitoyables et insupportables, la privation des visites de la famille en tant que punition, la privation des traitements nécessaires, ont causé des troubles psychologiques chez Ahmed, qui s’aggravent avec la poursuite de son isolement, selon sa famille.

Elle a indiqué qu’elle a tenté à travers son avocat et les institutions des droits humains de faire entrer un psychiatre pour connaitre l'évolution  de l’état d’Ahmed et suite aux grands efforts, le psychiatre a pu lui rendre visite et a constaté qu'il souffrait de troubles psychologiques dus aux conditions atroces et aux violences dont il était l'objet, comme des fractures au crâne et du fait de son isolement dans une cellule exiguë et la privation de communiquer avec le reste des détenus.

Le psychiatre a expliqué à la famille que les médicaments qu'Ahmed prend ne sont pas appropriés et aggravent son état psychologique et qu'il a besoin d'un diagnostic professionnel et d'un traitement avec des médicaments appropriés et la fin de son isolement dans les cellules, et que le meilleur traitement est la présence d'un incubateur social dans des salles de prison qui l'aidera à surmonter la crise provoquée par l'occupation qui a travaillé à l’exacerber avec l'isolement et les traitements inappropriés, et l'usage excessif de stupéfiants et médicaments hypnotiques.

La famille a confirmé sa tentative, avec le personnel juridique, médical, psychologique et social, de mettre en œuvre les recommandations du psychiatre après sa seule visite, mais sans réponse de l'occupation israélienne.

La famille a dénoncé l’allégation de l'occupation selon laquelle l'isolement du prisonnier Ahmed dans une cellule séparée était venu pour le protéger du reste des prisonniers en raison de la détérioration de son état psychologique.

Le prisonnier Ahmed, arrêté le 12 octobre 2015, après avoir été poussé et renversé par les soldats d’occupation et agressé aussi sauvagement par des colons, avec son cousin Hassan qui est tombé en martyre. Ahmed a été condamné par Israël à 12 ans de prison ferme.

Après une période de son arrestation, une vidéo a été divulguée en montrant Ahmed lors de l'interrogatoire par les services de renseignement d'occupation avec lui, par des réactions de colère et des condamnations généralisées et des scènes brutales et violentes pour le forcer à avouer.

La vidéo divulguée montre les cris hystériques des enquêteurs de l'occupation à Ahmed, le menaçant et l'intimidant lors de son interrogatoire à quatre heures du matin, tandis que Manasra semble crier et pleurer dans un état de peur, ne comprenant pas ce qui se passe avec lui, et répondant aux questions des interrogateurs avec « Je ne me souviens pas ».

H.A/F.N 

Nouvelles connexes

Lire la suite