Accueil Les Prisonniers 24/July/2022 10:49 AM

115 prisonniers entament une grève de la faim en solidarité avec Rayan et Awawda

115 prisonniers entament une grève de la faim en solidarité avec Rayan et Awawda

Ramallah, le 24 juillet 2022, WAFA- Dimanche, 75 détenus dans les prisons de l'occupation israélienne sont engagés dans une grève de la faim ouverte, et 40 détenus poursuivent leur grève de la faim pour le troisième jour, en soutien aux deux prisonniers grévistes, Raed Rayan et Khalil Awawda, qui rejettent la poursuite de leur  détention administrative, dans des conditions sanitaires atroces, après l'échec de toutes les tentatives à une solution qui garantissent leur liberté.

Hasan Abd Rabu, porte-parole de la commission des prisonniers et ex-prisonniers, a indiqué que le prisonnier palestiniens Ra’ed Rayan, de 28 ans, de la ville de Jérusalem, poursuit sa grève de la faim pour le 109ème jour, il est détenu depuis le 3 novembre 2021, a été placé en détention administrative pour trois mois, c'est un ex-prisonnier qui a déjà passé environ 21 mois de détention administrative, il est écroué actuellement dans la prison de Ramleh. 

Les autorités de l’occupation ont renouvelé l’ordre de détention administrative du détenu Awawda, 40 ans, pour quatre mois. 

Awawda est dans un état de santé très critique, il a perdu beaucoup de poids, il ne peut pas parler et souffre de douleurs vives dans son corps, notant qu’il avait suspendu sa grève de la faim de 111, mais il a repris sa grève, après le renouvellement de sa détention par les autorités de l’occupation.    

En outre, le prisonnier palestinien Ra’ed Rayan, de 27 ans, de la ville de Jérusalem occupée, poursuit sa grève de la faim illimitée pour le 102eme jour consécutif, en protestation contre sa détention administrative.         

Il a expliqué que le détenu, Rayan, se trouve à la clinique de la prison de Ramleh, où il souffre d'une grave perte de poids, d'un manque de liquides, de vitamines et de protéines, souffre de vertiges, de vomissements et de courbatures sur tout le corps.     

A cet égard, 640 détenus administratifs poursuivent leur boycott contre les audiences des tribunaux de l’occupation, pour 204 jours, dans le cadre de leur lutte de la politique de détention administrative.     

Environ 682 prisonniers palestiniens parmi un total de 4600, sont détenus administrativement dans les geôles de l’occupation.        

En outre, plus de 54 000 ordres de détention administrative ont été délivrés contre les Palestiniens, depuis 1967.       

R.N/F.N 

Nouvelles connexes

Lire la suite