Accueil Politique 29/July/2022 04:20 PM

Le Premier ministre et la diplomatie palestinienne condamnent le meurtre par l'occupation israélienne d'un Palestinien

Le Premier ministre et la diplomatie palestinienne condamnent le meurtre par l'occupation israélienne d'un Palestinien

Ramallah, le 29  juillet2022, WAFA - Le Premier ministre Mohammad Shtayyeh et le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés ont condamné aujourd'hui dans deux déclarations distinctes le meurtre par l'armée israélienne et les colons d'un adolescent palestinien dans un village près de Ramallah.

Le Premier ministre Shtayyeh a déclaré que  les occupants meurtriers ne cessent de commettre leurs crimes contre les enfants, les jeunes hommes, les femmes et les personnes âgées, dont le dernier était l'enfant martyr Amjad Abu Alia (16 ans).

Il a ajouté que les occupants israéliens ont la croyance de tirer pour tuer, profitant de l'impunité.

Le Premier ministre a adressé ses plus sincères condoléances à la famille du martyr Abu Alia.

De son côté, le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a condamné dans les termes les plus forts le crime d'exécution d'Amjad Nash’at Abu Alia, 16 ans, par les forces d'occupation israéliennes, qui ont tiré à balles réelles sur des citoyens lors d'une marche pacifique en rejet des attaques des colons en le village d'Al-Mughayyir, à l'est de Ramallah.

Dans son communiqué publié, le ministère a estimé que ce nouveau crime commis par les forces d'occupation fait partie intégrante de la série quotidienne de tueries contre les Palestiniens avec la couverture et l'approbation du niveau politique israélien.

Le ministère a souligné que les crimes d'exécutions sur le terrain sont devenus le résultat direct des incursions des forces d'occupation et des milices de colons dans les villages et les villes palestiniens, et qu'ils constituent une honte pour la communauté internationale et les pays qui glorifient leur attachement aux principes des droits de l'homme et pratiquent les pires formes de deux poids deux mesures en ce qui concerne les droits humains des Palestiniens et les obligations d'Israël en tant que puissance occupante.

Le ministère a tenu le gouvernement israélien entièrement et directement responsable de ce crime.

Il a appelé la communauté internationale à fournir une protection internationale à notre peuple et a demandé à la Cour pénale internationale d'ouvrir immédiatement ses enquêtes sur les crimes de l'occupation et de ses colons.

H.A

Nouvelles connexes