Accueil Les Prisonniers 17/August/2022 11:16 AM

Pour le 158 jour consécutif, Awawda poursuit sa grève de la faim 

Pour le 158 jour consécutif, Awawda poursuit sa grève de la faim 

Ramallah, le 17 août 2022, WAFA- le détenu Khalil Awawda, 40 ans, de la ville d'Idna, à l'ouest d'Hébron, poursuit sa grève de la faim pour le 158 jour consécutif, rejetant la décision de détention administrative, il ne peut pas marcher et se déplace en fauteuil roulant.     

L'administration pénitentiaire d'occupation a transféré délibérément Awawda à plusieurs reprises dans des hôpitaux civils, prétendant qu'il subit des examens médicaux, mais à chaque fois il est renvoyé sans les faire, sous prétexte qu'il n'a pas atteint le stade du danger.    

Le club du prisonnier palestinien a indiqué que la détention administrative utilisée par les forces d'occupation est une procédure illégale qui permet la détention de Palestiniens pour une durée indéterminée, sans accusation spécifique.     

Awawda est père de quatre enfants c'est un ex-prisonnier qui avait déjà passé des années dans les geôles de l’occupation.    

Il y a environ 682 prisonniers administratifs dans les geôles de l’occupation, parmi 4600 prisonniers, femmes et hommes.    

Depuis 1967, le nombre des ordres de détention administrative a atteint 54 000 ordres.    

Les forces d'occupation avaient arrêté Awawda le 27/12/2021, et l'avaient transféré en détention administrative sans être inculpé d'aucune accusation. En renouvelant sa détention administrative pour une période de 4 mois, qui est sa deuxième reconduction malgré son état de santé critique, il risque la mort. 

Dans le même contexte, trois détenus palestiniens poursuivent une grève de la faim ouverte en protestation contre leur détention administrative, notant qu’ils sont écroués dans la prison d’Ofer. 

D'ailleurs, Sheikh Yousef Al-Baz, de 64 ans, d’Allud dans les territoires palestiniens occupés, continue sa grève de la faim pour le septième jour consécutif dans l’hôpital de Soroka, à la suite de son état de santé critique. 

N.S  

Nouvelles connexes