Accueil Occupation 23/September/2022 03:13 PM

Des manifestants blessés lors de la répression des marches pacifiques par les forces d'occupation en Cisjordanie

Des manifestants blessés lors de la répression des marches pacifiques par les forces d'occupation en Cisjordanie
Archive de WAFA

Qalqilya, le 23 septembre 2022, WAFA- Un enfant a été blessé par de vraies balles ainsi que pluiseurs citoyens ont été touchés avec des balles en métal recouvertes de caoutchouc, aujourd'hui, vendredi, lors d'affrontements avec les forces d'occupation israéliennes dans le village de Kafr Qaddoum, à l'est de Qalqilya, dans le nord de la Cisjordanie occupee.

Des sources locales ont rapporté que les affrontements ont éclaté après le début de la marche pacifique hebdomadaire, ce qui a entraîné la blessure d'un enfant de 13 ans avec des balles réelles à la cuisse et de 10 citoyens avec des balles en caoutchouc. D'autres manifestants ont souffert d'inhalation de gaz lacrymogène.

Les habitants de Kafr Qaddoum se sont rassemblés pour protester contre la fermeture par Israël de la route principale qui relie le village de Kafr Qaddoum à la ville de Naplouse depuis 2003. Avant 2003, les habitants de Kafr Qaddoum utilisaient une route plus courte vers l'est pour aller et venir dans les villes et villages voisins. Cependant, au fur et à mesure que les colonies se sont étendues au point de submerger la route, celle-ci est devenue fermée à l'usage des Palestiniens.

Toujours au nord de la Cisjordanie, mais à Naplouse, plusieurs citoyens ont été asphyxiés, aujourd'hui, vendredi, par des gaz lacrymogènes, lors de la répression par l'armée d'occupation israélienne d'une marche condamnant les colonies dans le village de Beit Dajan, à l'est de Naplouse.

Le directeur des ambulances et des urgences du Croissant-Rouge à Naplouse, Ahmed Jibril, a déclaré que les équipes médicales soignaient les blessés sur le terrain.

La ville de Beita, au sud de Naplouse, a été aussi aujourd'hui le théâtre d'affrontements entre citoyens et forces d'occupation israéliennes.

Les habitants de Beita et de Beit Dajan ont organisé des rassemblements hebdomadaires le vendredi pour protester contre le pillage de leurs terres au bénéfice de la construction coloniale illégale à Naplouse.

Plusieurs manifestants palestiniens ont été tués et des dizaines blessés par les forces d'occupation israéliennes lors d'affrontements récurrents au cours des derniers mois.

La colonisation en Cisjordanie:

Le nombre de colons vivant dans des colonies coloniales réservées aux Juifs à travers Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie en violation du droit international est passé à plus de 700 000 et l'expansion des colonies coloniales a triplé depuis la signature des accords d'Oslo en 1993.

La loi sur l’État-nation d’Israël, adoptée en juillet 2018, consacre la suprématie juive et déclare que la construction et le renforcement des colonies coloniales sont un « intérêt national ».

Israël a occupé Jérusalem et l'ensemble de la Cisjordanie après la guerre des Six jours de 1967 et a commencé à établir des colonies dans la région l'année suivante.

La Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, est considérée comme un «territoire occupé» par le droit international, ce qui rend toutes les colonies juives illégales.

Israël continue son expansion de colonies, profitant du silence international et de la non-application des résolutions pertinentes reconnues par la communauté internationale.

Israël a récemment annoncé davantage de projets et de plans coloniaux en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est, et a procédé à davantage de démolition et de saisie de terres et de déplacement de citoyens palestiniens, de l'autre côté, les colons ont intensifié leurs attaques contre des Palestiniens sans défense dans toute la Cisjordanie.

H.A

Nouvelles connexes