NOUVELLES IMPORTANTES
Accueil Occupation 12/October/2022 11:04 AM

En solidarité avec Shufat et Anata, une grève générale règne plusieurs villes en Cisjordanie occupée 

En solidarité avec Shufat et Anata, une grève générale règne plusieurs villes en Cisjordanie occupée 

Ramallah, le 12 octobre 2022, WAFA- Aujourd'hui mercredi, une grève commerciale a régné plusieurs villes en Cisjordanie occupée, y compris Bethléem et Hébron, en solidarité avec les habitants palestiniens dans le camp de réfugiés de Shufat et la localité d’Anata près de la ville de Jérusalem occupée. 

Les magasins, les universités, les écoles ont été fermés dans la ville de Bethléem. 

Il est à mentionner egalement que le camp de réfugiés de Shufat et la localité d’Anata, au nord-est de la ville de Jérusalem occupée, ont déclaré hier soir, une désobéissance civile, en protestation contre le siège et l’agression israélienne dans le camp, depuis cinq jours consécutifs. 

Ce matin, les forces de l’occupation ont envahi la localité d’Al-Issawiya, à l’est de la ville de Jérusalem occupée. 

Il vaut la peine de mentionner egalement que la ville de Naplouse et les localités palestiniennes d’Al-Izzariya, Abu Deis, Al-Ram, Kafr Aqab, Hizma, Al-Za'yem, Qalandiya et autres ont déclaré leur soutien à Shufat et Anata. 

La désobéissance civile de Shufat envoie un message politique aux autorités de l’occupation qui ont intensifié récemment, leur agression contre la ville de Jérusalem, dont la plus récente l’imposition du programme scolaire israélien dans les écoles arabes dans la ville sainte. 

Les jeunes palestiniens dans le camp de réfugiés de Shufat ont distribué hier soir, du pain et des repas aux familles palestiniennes qui sont assiégées depuis cinq jours. 

D'ailleurs, il est à noter que 30 000 citoyens palestiniens ne sont pas allés à leur travail aujourd'hui, et plus de 4 000 élèves ne sont pas allés à leurs écoles, en solidarités aux jérusalémites. 

Dans le même contexte, une grève générale a egalement régné la ville d’Hébron, en solidarité avec les citoyens palestiniens qui souffrent maintenant du siège à Shufat et Anata. 

N.S  

Nouvelles connexes

Lire la suite