Accueil Politique 19/mai/2019 10:20

La Ligue arabe demande au Parlement allemand de revenir sur sa décision

 

Le Caire, le 19 mai 2019, WAFA- la Ligue des États arabes, a appelé le Parlement allemand,  à l‘annulation de sa décision qui considère le mouvement BDS comme un mouvement antisémite et interdit ses activités.

Said Abu Ali, Sous-secrétaire général pour la Palestine et les pays arabes de la Ligue arabe, a déclaré dimanche à la presse que cette décision était contraire au droit international, aux résolutions de l’UE, à la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies et à la légitimité internationale, qui avait adopté l’idée de boycotter l’occupation et les colonies illégales, ce qui a été l’un des instruments de pression les plus importants ayant contribué au renversement de l’apartheid en Afrique du Sud.

« Cette approche partiale envers Israël renforcerait l‘occupation et l‘encouragerait à continuer de commettre ses crimes et à poursuivre la persécution raciale contre le peuple palestinien et l‘impunité, qui est censé être pressé de respecter les résolutions de légitimité internationale pour mettre fin à l‘occupation et sauver la solution de deux États pour apporter la paix et la sécurité dans la région » a-t-il dénoncé.

 le Secrétaire général adjoint a appelé, le Parlement allemand, à revenir sur cette erreur et à soutenir le droit du peuple palestinien de se libérer de l‘occupation et d‘exercer son droit à l‘autodétermination, qui est garanti par tous les peuples de la terre et par la solidarité internationale et allemande, pour les criminaliser et les interdire.

Il a souligné que l‘Allemagne, avec son poids politique aux niveaux européen et international, et avec le respect et l‘appréciation des peuples arabes et les relations distinguées d‘amitié et de coopération avec les pays arabes, devrait servir de modèle pour la promotion de valeurs nobles dans la liberté et la préservation de la dignité humaine et la paix en encourageant les efforts visant à réaliser la paix et l‘engagement et ne pas prendre de décisions qui encouragent l‘occupation à éviter les avantages de la réalisation de cette paix et à poursuivre son agression, ses violations et ses pratiques contre le peuple palestinien.

F.N

 

Nouvelles connexes