Accueil Occupation 19/November/2019 08:06 PM

L’occupation arrête Plus de 745 enfants depuis le début de cette année

Ramallah, le 19 novembre 2019, WAFA-  Les autorités de l‘occupation israélienne ont  arrêté 745  enfants palestiniens de moins de 18 ans, du début de cette année 2019 à la fin du mois d‘octobre de cette année, a rapporté  le Club des prisonniers palestiniens.

Il a précisé que l’ensemble des violations commises par les autorités d‘occupation israéliennes contre les enfants, commencent dès le moment de leur arrestation de manière brutale tard dans la nuit, puis ils sont emmenés de chez eux.

Selon le rapport du club des prisonniers, après 2015, des dizaines d‘enfants ont été  la cible directe des balles des soldats israéliens lors de leur arrestation.

En outre, ils sont transférés vers des centres d‘interrogatoire et de détention, maintenus sans nourriture ni boisson, agressés, insultés maltraités, menacés et intimidés, extorqués d‘aveux sous la pression condamnés par contumace et leurs infligeant de lourdes peines et d‘amendes.,

Les violations contre les enfants sont maintenues en détention, notamment en privant l‘enfant de sa scolarité, ainsi qu‘une partie d‘entre eux de rendre visite à leur famille ou de recevoir un traitement approprié pour ceux souffrant de maladies nécessitant des soins médicaux et un suivi urgent.

Depuis 2015, la question des enfants prisonniers a subi de nombreuses transformations, notamment l‘adoption de lois ou de projets de loi racistes, légitimant les lourdes peines prononcées à l‘encontre des enfants, parfois plus de dix ans, voire à perpétuité.

Cette année, la question du transfert des enfants en détention administrative a été mise en lumière concernant: Suleiman Mohammed Abu Ghosh, 17 ans, du camp de réfugiés de Qalandia, Nidal Ziad Amer, 17 ans, de Jénine et Hafez Ibrahim Zyoud, 16 ans,  de Jénine.

Le Club des prisonniers a renouvelé son appel aux institutions internationales des droits de l‘homme à redoubler d‘efforts pour protéger les enfants palestiniens, sous l‘égide du Fonds des Nations Unies pour la protection de l‘enfance, l’UNICEF.

F.N

 

Nouvelles connexes