Accueil Rapports et Enquêtes 20/June/2020 11:17 AM

A l‘occasion de la Journée mondiale des réfugiés: environ 6 millions de Palestiniens rêvent de rentrer chez-eux

Ramallah, le 20 juin 2020, WAFA- Ce samedi, coïncide la Journée internationale des réfugiés, approuvée par l‘Assemblée générale des Nations Unies en 2000 : Plus de 5,6 millions de réfugiés palestiniens, enregistrés auprès de l‘UNRWA, en raison du déplacement forcé de leurs terres pendant la Nakba en 1948.

Les événements de la Nakba de Palestine et le déplacement qui a suivi ont constitué une grande tragédie pour le peuple palestinien, avec l‘expulsion de tout un peuple et le remplacement de groupes et d‘individus de toutes les régions du monde à sa place, et le déplacement de plus de 800 mille Palestiniens, en 1948 et plus de 200 000 Palestiniens, dont la majorité ont été déplacés, en Jordanie après la guerre de juin 1967

Le nombre de Palestiniens a augmenté de plus de 9 fois depuis les événements de la Nakba 1948, et leur nombre total dans le monde à la fin de l‘année dernière 2019, atteignait environ 13,4 millions de personnes, dont plus de la moitié (6,64 millions) dans la Palestine historique et 1,60 million dans les terres de 1948, Selon le Bureau central palestinien des statistiques.

Selon les statistiques, 28,4% des réfugiés vivent dans 58 camps officiels affiliés à l‘UNRWA, répartis dans 10 camps en Jordanie, 9 camps en Syrie, 12 camps au Liban, 19 camps en Cisjordanie et 8 camps dans la bande de Gaza.

Ces estimations représentent le nombre minimum de réfugiés palestiniens, étant donné qu‘il y a des réfugiés non enregistrés, car ce nombre n‘inclut pas ceux qui ont été déplacés de Palestine après 1949 jusqu‘à la veille de la guerre de juin 1967, \défini par l‘UNRWA.

Selon les statistiques de l‘année 2019, le pourcentage de réfugiés enregistrés auprès de l‘UNRWA en Cisjordanie était de 17% du total des réfugiés enregistrés, contre 25% dans la bande de Gaza.

Quant au niveau des pays arabes, le pourcentage de réfugiés enregistrés auprès de l‘UNRWA en Jordanie a atteint 39%, tandis qu‘au Liban et en Syrie ce pourcentage a atteint respectivement 9% et 11%.

Alors que la proportion de réfugiés dans l‘État de Palestine était d‘environ 41% de la population palestinienne totale résidant dans l‘État de Palestine, 26% de la population de Cisjordanie sont des réfugiés, tandis que la proportion de réfugiés dans la bande de Gaza était de 64%.

La question des réfugiés et de leur tragédie est la plus longue et la plus ancienne de l‘histoire de l‘asile international, et pourtant l‘Organisation des Nations Unies n‘est toujours pas en mesure de mettre fin à sa tragédie ou d‘appliquer ses résolutions, qui sont renouvelées chaque année par vote, en particulier la résolution 194.

La résolution 194, publiée par l‘Assemblée générale des Nations Unies le 11 décembre 1948, stipule que "le retour doit être autorisé le plus tôt possible pour les réfugiés qui souhaitent rentrer chez eux, de vivre en paix avec leurs voisins et verser une indemnité pour les biens de ceux qui décident de ne pas rentrer chez eux, conformément aux principes du droit international et de la justice, la perte, ou les dommages étant compensés par les gouvernements ou autorités responsables.

Cette journée est consacrée à faire connaître la question des réfugiés, à souligner leurs souffrances et leurs besoins, et à discuter des moyens de les soutenir et de les aider à la lumière des crises croissantes et du nombre de réfugiés.

F.N

 

 

Nouvelles connexes