Accueil Politique 15/June/2017 11:11 AM

Israël menace d‘expulser un responsable des nations unies

" 

 Nazareth, le 15 juin 2017, WAFA- Jeudi, Israël a adressé une lettre ferme aux nations unies sur la poursuite de la fonction du coordinateur de l’organisation pour l‘aide humanitaire et du développement, Robert Fiebr, après ses vives déclarations contre les autorités israéliennes de l‘occupation.

Le ministère israélien des affaires étrangères a affirmé que les déclarations de Fiebr ont dépassé son travail et son rôle, demandant de mettre fin à ses fonctions, ajoutant qu’il refusera de prolonger son visa, s‘il sera maintenu dans sa fonction.

À noter que M. Fiebr est né en Australie, exerçant dans diverses agences de développement des Nations Unies depuis plus de trente ans, il travaille comme coordonnateur spécial pour les questions humanitaires et du développement en Palestine depuis 2015.

En plus, M. Fiebr a fait plusieurs déclarations pendant ces deux dernières années, ce qui a provoqué le mécontentement chez le côté israélien.

Dans une déclaration, le coordinateur a mentionné que l’occupation est une affaire laide et que la vie sous le régime militaire israélien, depuis de nombreuses années, a créé un état de désespoir chez les générations palestiniennes.

Il a également accusé l‘occupation israélienne ,la principale raison des difficultés et des souffrances des palestiniens, soulignant que les politiques israéliennes et le service de sécurité, isolent les communautés palestiniennes les unes des autres, déchirent les liens sociaux, confisquent leurs droits fondamentaux  et violent le droit international humanitaire.

Au début de cette année, Fiebr a publié une condamnation contre les mesures restrictives imposées par les autorités israéliennes qui entravent les aides humanitaires aux communautés palestiniennes en Cisjordanie occupée.

En ce qui concerne la bande de Gaza, M. Fiebr a fait plusieurs déclarations qui ont irrité Israël, assurant que cette dernière est la principale cause du retard pour la reconstruction dans la bande de Gaza.

H.A/F.N

 

Nouvelles connexes