Accueil Occupation 07/January/2020 01:52 PM

Le tribunal israélien rejette l‘appel du prisonnier gréviste Zahran

Ramallah, le 7 janvier 2020, WAFA- La commission des affaires des prisonnier et ex-prisonniers a fait savoir, dans son communiqué de presse publié aujourd‘hui, que le tribunal militaire israélien d‘Ofer a rejeté l‘appel du prisonnier Ahmad Zahran qui est en grève de la faim depuis 107 jours consécutifs.

La commission a indiqué que le tribunal a décidé de suspendre la détention du prisonnier pour l‘interroger, malgré son état de santé critique, notant qu‘il n‘a pas pu continuer l‘interrogatoire qui a eu lieu dans la clinique de la prison ‘Ramla‘ le 90ème jours de sa grève.

La commission a ajouté que les autorités israéliennes ont placé le prisonnier en détention administrative sans inculpation en mars 2019, affirmant qu‘elle présentera un appel devant la cour suprême israélienne.

L‘administration pénitentiaire de la prison ‘Ramla‘ a transféré le prisonnier malade à l‘hôpital israélien ‘Kablan‘, après une dégradation sérieuse de son état de santé.

Il vaut la peine de mentionner que le prisonnier souffre de maux de tête, de douleurs articulaires, de fatigue intense et d‘un manque de liquides et de sels dans son corps, il a perdu 30 kilos de son poids.

Le prisonnier Ahmad Zahran (42 ans), de Ramallah avait déjà passé 15 ans dans les geôles israéliennes, avait entamé une grève de la faim, de 39 jours, en protestation contre sa détention administrative, notant qu‘il a mis fin à sa grève après les promesses de le libérer, cependant l‘occupation israélienne l‘a placé de nouveau à la détention administrative.

Dans un autre contexte, la cour suprême israélienne a reporté, pour la troisième fois, l‘examen des pétitions de 31 prisonniers libérés jusqu‘au 25 mars 2020.

Le club du prisonnier palestinien a indiqué que l‘occupation a réarrêté 70 ex-prisonniers depuis juin 2014, sachant que l‘occupation israélienne les a recondamnés à leurs peines.

N.S    

Nouvelles connexes