Accueil Les Prisonniers 14/September/2020 10:45 AM

L’administration pénitentiaire israélienne néglige les conditions sanitaires des prisonniers

L’administration pénitentiaire israélienne néglige les conditions sanitaires des prisonniers

Ramallah, le 14 septembre 2020, WAFA- La commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers a révélé aujourd’hui dans son communiqué que l’administration de la prison israélienne ‘Naqab’ délibère de retarder le traitement des prisonniers malades et de négliger leurs conditions de santé.

La commission a documenté trois cas pathologiques, y compris le détenu Mahmoud Amro (48 ans) d’Hébron, qui souffre des problèmes cardiaques et de cartilage dans les quatrièmes et cinquièmes vertèbres.

Le prisonnier Amro n’a pas reçu de traitement pour son état de santé difficile et souffre également de la pression et du diabète et a besoin d’un suivi médical.

Le détenu, Adeeb Abu Hussein (47 ans) de Jénine, est en mauvais état de santé, en raison des blessures par balles aux jambes et au bassin auxquelles il a été exposé avant son arrestation, ce qui lui a causé des douleurs en raison de la présence de fragments d'obus dans son corps.

Il souffre également d'hypercholestérolémie dans le sang. L'administration de la prison a suffit à lui fournir des médicaments pour traiter le cholestérol et à ignorer ses autres douleurs.

Le détenu Saer Soboh (28 ans) de Naplouse, souffre d'infections pulmonaires, son état de santé ayant dégradé après avoir entamé une grève de la faim en 2017, et il a besoin d'un suivi médical pour son état de santé.

Il est à noter que le nombre des prisonniers malades écroués dans les geôles israéliennes, atteint environ 700 dont ceux qui sont atteints du cancer, de la paralysie, de l’insuffisance rénale et d’autres, sachant que les conditions de santé de ces prisonniers s’aggravent de plus en plus en raison de la politique de la négligence médicale pratiquée par l’administration pénitentiaire israélienne. 

Dans les prisons israéliennes, les détenus Palestiniens sont exposés aux pires violations et harcèlements dont la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, en violation flagrante de toutes les lois et les Conventions internationales.

Il vaut la peine de mentionner que la négligence médicale dans les prisons israéliennes a entraîné la mort de 62 prisonniers Palestiniens dont 4 ont été décès en 2013.

H.A

Nouvelles connexes