Accueil Les Prisonniers 02/October/2020 08:06 PM

Le prisonnier Al-Akhras en grève de la faim pour le 68e jour consécutif

Le prisonnier Al-Akhras en grève de la faim pour le 68e jour consécutif

 

Ramallah, le 2 octobre 2020, WAFA- Le prisonnier Maher Al-Akhras, en grève de la faim depuis 68 jours consécutifs, se trouve actuellement à l'hôpital israélien "Kaplan" dans des conditions de santé difficiles, dangereuses et extrêmement préoccupantes, a rapporté l’avocat de la commission des Affaires des prisonniers, Fawaz Shaludi, qui lui a redu visite aujourd’hui.

Al-Akhras a dit à l'avocat Shaludi qu’il continuera cette bataille jusqu'à son dernier souffle pour que cette grève soit couronnée par la victoire de la libération en mettant fin à sa détention administrative, lui déclarant :« Soit je retourne victorieux à mon peuple, soit en martyr. »

L’avocat a indiqué que le prisonnier Al-Akhras (49 ans), ne prend que de l'eau, souffre de maux de tête constants, d'émaciation sévère, de perte de poids sévère, de bourdonnement constant dans les oreilles, et il ne peut même pas sortir du lit en raison des douleurs intenses dans la plupart des parties de son corps.

Le prisonnier Al-Akhras, âgé de 49 ans, originaire du sud de Jénine, en Cisjordanie, entame une grève de la faim illimitée depuis le 27 juillet 2020, en protestation de sa détention administrative, il est confronté actuellement à de graves problèmes de santé.

Al-Akhras a été arrêté à plusieurs reprises : la première en 1989, la seconde en 2004, puis il a été de nouveau arrêté en 2009 et 2018.

Le prisonnier est père de six enfants, dont une fille de 6 ans, il travaillait dans l'agriculture avant son arrestation, il souffre d'hypertension, depuis sa détention en 2018.

La détention administrative est l’arrestation et la détention d’une personne par l’autorité militaire, sans inculpation ni jugement, pour une durée inconnue et renouvelable indéfiniment.

F.N

 

 

Nouvelles connexes