Accueil Cabinet 07/octobre/2020 12:49

Shtayyeh : Chaque unité coloniale est un projet d'annexion de nos terres

Shtayyeh : Chaque unité coloniale est un projet d'annexion de nos terres
Le premier ministre palestinien, Mohammed Shtayyeh

Ramallah, le 7 octobre 2020, WAFA-  Le Premier ministre Mohammad Shtayyeh a dénoncé aujourd'hui l'approbation par Israël de la construction de 2 500 nouvelles unités  dans les colonies coloniales de Cisjordanie.

Lors de la session du cabinet, Shtayyeh, a dit aujourd’hui que chaque unité coloniale est un projet d’annexion à notre terre que nous rejetons et demandons au monde de le rejeter comme il a rejeté le projet d’annexion.

Les médias israéliens ont rapporté que le Conseil de planification de la soi-disant administration civile israélienne approuvera dimanche prochain la construction de 2500 unités coloniales dans les colonies illégales de la Cisjordanie occupée en plus d'approuver les plans de construction de 2000 autres unités de logement.

Certains des plans de construction inclueront la légalisation de bâtiments qui ont déjà été construits sans permis et entraveront la possibilité d'agrandir les villes palestinienes.

Pendant ce temps, Shtayyeh a critiqué ce qu'il a qualifié de pression conjointe américano-israélienne en faveur de la réélection du président américain Donald Trump, exprimant sa confiance que la pression en faveur de la campagne électorale de Trump s’évaporerait, appelant certains frères arabes à apprendre de l'histoire. »

Shtayyeh a souligné : « Nous vivons dans des circonstances difficiles en raison d’un siège financier, des pressions exercées sur nous, de la confusion de notre travail et de la distorsion de la version de notre peuple et de son histoire de lutte, mais nous sommes capables de surmonter ces crises avec l'unité nationale en mettant fin à la division ».

Il a abordé les procédures intenses du gouvernement pour freiner la propagation de la nouvelle pandémie de coronavirus, y compris le déploiement de centaines de nouveaux membres du personnel médical et l'achat de lits de soins intensifs et de respirateurs supplémentaires, alors qu'une nouvelle vague potentielle de la pandémie devrait se propager en hiver.

Il a noté que le gouvernement a accordé un prêt de 45 millions de shekels à l'hôpital al-Makassed à Jérusalem suite à l'arrêt du financement américain.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite