Accueil Cabinet 04/November/2020 06:47 PM

Le Premier ministre appelle la Roumanie à faire pression sur Israël pour  mette fin aux violations et à l'expansion des colonies

Le Premier ministre appelle la Roumanie à faire pression sur Israël pour  mette fin aux violations et à l'expansion des colonies

 

Ramallah, le 4 novembre 2020, WAFA- Le Premier ministre Muhammad Shtayyeh a appelé aujourd'hui son homologue roumain, Ludovic Orban, à faire pression sur Israël pour qu'il mette fin à ses violations et à l'expansion des colonies en Cisjordanie occupée.

Shtayyeh a déclaré lors d'une conférence de presse tenue en marge de sa rencontre avec son homologue roumain dans son bureau de Ramallah, que la Roumanie travaillera à soutenir la réalisation du partenariat entre la Palestine et l'Union européenne et contribuera également à surmonter les obstacles qui l'empêchent.

Il a souligné que la Roumanie a réaffirmé son soutien à tous les efforts visant à parvenir à la solution à deux États qui conduirait à l’établissement d’un État palestinien aux frontières de 1967, en plus de soutenir l’appel du président Mahmoud Abbas à une conférence internationale de paix au Moyen-Orient.

Le premier ministre a déclaré que la réunion avec son homologue roumain, s’est  penchée sur le commerce et les échanges universitaires ainsi que la lutte contre le coronavirus.

Pour sa part, Orban a déclaré que sa rencontre avec le Premier ministre Shtayyeh portait sur l'avenir de la paix au Moyen-Orient et les récents développements dans la région, soulignant que son pays n'épargnera aucun effort pour résoudre le conflit israélo-palestinien et superviser les négociations qui conduiront à une solution à deux États conformément au droit international et aux résolutions pertinentes des Nations Unies.

Il a souligné que cet objectif peut être atteint par le dialogue et des moyens diplomatiques, soulignant que cette visite à Ramallah est l'occasion d'affirmer la position ferme de la Roumanie sur la Palestine et la position de l'Union européenne concernant les négociations de paix.

Le Premier ministre roumain a déclaré que sa visite marquait une étape importante dans le développement des relations de la Roumanie avec la Palestine.

Il convient de mentionner que l'amitié entre la Palestine et la Roumanie remonte à 1974 lorsqu'elle a reconnu l'Organisation de libération de la Palestine et qu'en 1988, elle a reconnu l'état de Palestine

F.N

Nouvelles connexes