Accueil Politique 20/novembre/2020 05:12

Al-Maliki: L'étiquetage des produits des colonies par Pompeo comme «fabriqués en Israël» est un crime de guerre

Al-Maliki: L'étiquetage des produits des colonies par Pompeo comme «fabriqués en Israël» est un crime de guerre
Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés Riyad al-Maliki

Ramallah, le 20 novembre 2020, WAFA- Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés Riyad al-Maliki a confirmé aujourd'hui que l'annonce du secrétaire d'État américain Mike Pompeo selon laquelle les produits fabriqués dans les colonies israéliennes illégales seront étiquetés comme «fabriqués en Israël» représente une reconnaissance de facto par les États-Unis de l'annexion par Israël des colonies illégales à sa souveraineté.

Dans son communiqué publié aujourd’hui, Al-Maliki a considéré l’annonce de Pompeo d’une finalisation de la politique de Netanyahu visant à annexer les colonies et par conséquent la Cisjordanie occupée à Israël, en tant que mise en œuvre précise de« l’accord du siècle ».

Il a ajouté que cette annonce nécessite une action immédiate au niveau international, et doit être rejetée avec tous les moyens juridiques disponibles, étant donné que cette annonce est un crime et ceux qui en sont responsables doivent être punis, quels qu'ils soient et où qu'ils se trouvent.»

Dans un renversement de la politique américaine de longue date, Pompeo a déclaré hier que les importations aux États-Unis en provenance des colonies israéliennes en Cisjordanie nécessiteraient désormais une étiquette indiquant qu'elles avaient été effectuées en Israël. Le haut diplomate de Washington a fait cette annonce lors d'une visite de haut niveau en Israël, qui l'a également vu s'engager à identifier les groupes basés aux États-Unis qui soutiennent le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) et les qualifier d'antisémites.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite