Accueil Les Prisonniers 22/novembre/2020 09:45

Nouvelles années dans les geôles israéliennes

Nouvelles années dans les geôles israéliennes
Les prisonniers respectivement Abdullah Naji Barghaish, Mansour Shreim et Saleh Alqani

Jénine, le 22 novembre 2020, WAFA- Trois détenus Palestiniens en Israël, purgeant de hautes peines d’emprisonnement, ont commencé une nouvelle année dans les centres de détention israéliens.

Le prisonnier Abdullah Naji Barghaish, du camp de réfugiés de Jénine dans le nord de la Cisjordanie occupée, est entré aujourd’hui dans sa 19ème année dans les geôles israéliennes.

Le prisonnier Mansour Shreim de Tulkarem, condamné à 14 perpétuités et 50 ans et le détenu Saleh Alqani de Naplouse, condamné à la perpétuité à vie, sont également entrés dans leur 19ème année dans les geôles israéliennes.

Comme de nombreux prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, les trois détenus se sont vu refuser à plusieurs reprises la visite de leur famille par les autorités d'occupation israéliennes en guise de punition contre eux et toutes leurs familles.

Les autorités israéliennes punissent les prisonniers palestiniens par l’isolement, la privation des visites de leurs familles, les conditions atroces d’interrogatoire et de détention, la politique de la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, ainsi que la détention administrative.

Plus de 5000 Palestiniens sont emprisonnés, dans des conditions pitoyables, dans les prisons israéliennes, dont 230 enfants et 54 femmes. Sur ce nombre, 481 prisonniers sont détenus sans jugement, au titre d’une pratique illégale connue sous le nom de « détention administrative ».

H.A

 

Nouvelles connexes

Lire la suite