Accueil Politique 18/December/2020 08:04 PM

La Palestine élue membre du Bureau exécutif de la Cour pénale internationale

La Palestine élue membre du Bureau exécutif de la Cour pénale internationale

 

New-York, le 18 décembre 2020, WAFA- L'État de Palestine a été élu, ce vendredi,  à l'unanimité, membre du Bureau exécutif de la Cour pénale internationale pour la deuxième fois consécutive, lors des réunions de l'Assemblée des États membres de la Cour, tenues à New York, après La Haye.

Le Ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Riyad Al-Maliki, a affirmé que l’existence de l’État de Palestine sur les fronts du système international, y compris le système de justice internationale, est une expression de son rôle et de son adhésion au respect des principes du droit international, de son  rejet de l'immunité des criminels, de la préservation du droit international et du système international, et contribue à consolider le statut de l'État de Palestine parmi les nations et les peuples.

Al-Maliki a expliqué que le Bureau exécutif supervise les travaux de l'Assemblée des États membres, qui comprend la promotion du principe d'universalité du Statut de Rome, en exhortant les États non membres à rejoindre la Cour, en plus de prendre tout le nécessaire pour s'assurer que le tribunal s'acquitte des tâches qui lui sont confiées.

Le ministre des Affaires étrangères a souligné, à cette occasion, que la cour doit rendre justice aux victimes et punir les criminels d'une manière qui garantit la protection des civils et la justice, y compris en Palestine, qui a été témoin de la poursuite des crimes de l'occupation israélienne pendant des décennies sans responsabilité, et de jouer son rôle sans répondre aux menaces et pressions visant à la dissuader de s'acquitter de ses responsabilités en vertu du Statut de Rome.

À cet égard, Al-Maliki a salué les positions claires des États membres et leur condamnation des menaces dirigées contre la Cour pénale internationale, ainsi que leur affirmation de leur engagement à continuer de la soutenir, à mettre en œuvre son rôle important dans la lutte contre les crimes de guerre contre l'humanité, le génocide et le crime d'agression.

F.N

 

 

 

Nouvelles connexes