Accueil Cabinet 07/May/2021 10:14 PM

Premier ministre: "Ce qui se passe à Sheikh Jarrah est une nouvelle politique israélienne systématique de déplacement"

Premier ministre:  "Ce qui se passe à Sheikh Jarrah est une nouvelle politique israélienne systématique de déplacement"

 

Jérusalem, le 7 mai 2021, WAFA- Le Premier ministre Muhammad, Shtayyeh a exprimé sa condamnation de l'attaque de l'occupation contre les manifestants dans le quartier de Sheikh Jarrah, d'évacuer les citoyens palestiniens de leurs maisons dans le quartier, afin de les remplacer par les colons, soulignant que Jérusalem-Est fait toujours partie des territoires palestiniens occupés, et que toutes les mesures législatives et administratives israéliennes sont nulles et non avenues conformément au droit international. 

Le Premier ministre s'est félicité de la déclaration publiée hier par les ministres des Affaires étrangères de cinq pays européens: la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et la Grande-Bretagne, dans laquelle ils ont appelé Israël à mettre fin à la politique d'expansion des colonies dans les terres occupées, et de revenir sur la décision de construire (540) unités de peuplement dans la colonie (Har Homa) construite sur les terres de Jabal Abu Ghneim, au sud-est de Jérusalem occupée, ainsi que de mettre fin au déplacement forcé des habitants du quartier de Sheikh Jarrah, considérant que cette politique porterait atteinte aux efforts pour la solution à deux États

Shtayyeh a appelé les Nations Unies et les pays européens à protéger le peuple palestinien contre les attaques israéliennes quotidiennes, et à freiner la politique d'expansion, qui bénéficie de la faiblesse des positions internationales.

Le Premier ministre a souligné que notre peuple est déterminé à défendre sa terre et ses lieux saints islamiques et chrétiens, et que les habitants de Sheikh Jarrah ne quitteront pas leurs maisons qu’ils risquent d'en être chassés, ce qui indique que ce qui se passe dans le quartier aujourd'hui n'est rien d'autre que la continuation de la politique systématique de déplacement menée par les dirigeants de l'occupation dans le but de s'emparer des terres.

A savoir que Les habitants du quartier de Sheikh Jarrah, qui sont menacés de déplacement aujourd'hui, avaient auparavant été déplacés de leurs maisons à Haïfa et Jaffa  en 1948.

Le Premier ministre a salué les gardes de la mosquée Al-Aqsa et les fidèles qui défendent leurs lieux saints dont la mosquée Al-Aqsa, par les tentatives des autorités d'occupation d'imposer une division temporelle et spatiale dans celle-ci, exprimant aussi sa condamnation de l'assaut des esplanades d'Al-Aqsa par les forces d'occupation ce soir qui ont attaqué les fidèles et blessant un certain nombre d'entre eux.

F.N

 

Nouvelles connexes