Accueil Les Prisonniers 23/June/2022 03:21 PM

La commission des prisonniers documente les détails des agressions contre deux enfants palestiniens  

La commission des prisonniers documente les détails des agressions contre deux enfants palestiniens  

Ramallah, le 23 juin 2022, WAFA- La Commission chargée aux affaires des prisonniers et des ex-prisonniers a documenté les détails des harcèlements et des maltraitements vécus par deux enfants détenus par l’armée de l’occupation récemment, dans la prison israélienne de ‘Megiddo’. 

Dans un communique de presse publié aujourd'hui, la commission a révélé que le prisonnier Ibrahim Hashash, âgé de 16 ans, de Naplouse, a été arrêté le 9 mai 2022, a été agressé et sa maison a été dévasté, au moment de son arrestation. 

Les soldats de l’occupation ont harcelé l’enfant, l’ont menotté et l’ont agressé, causant un cas de terreur dans la maison, ainsi qu’il a été insulté et harcelé dans le véhicule militaire de l’occupation, lors de son arrestation. 

La commission a ajouté que les soldats israéliens ont transféré Hashash au centre de détention de Huwara, il a été fouillé de moyen humilité, tout nue il a été détenu dans les cellules de ‘Betah Tekva’ pour 13 jours, dans des conditions de détention atroces et interrogé alors qu’il était menotté. 

Son père a été tué par l’armée de l’occupation, alors qu’il était fœtus dans le ventre de sa mère et il a souffert d’une malformation congénitale de l’intestin. 

Jamal Hashash, de 17 ans, du camp de réfugiés de Balata, il a été arrêté sur le point de contrôle de Huwara le 16 mai 2022, il a été abattu agressivement alors qu’il était menotté au moment de son arrestation. 

Il souffre des problèmes cardiaques depuis sa naissance, notant que l’administration pénitentiaire néglige son état de santé. 

La commission a souligné qu’il y a 170 enfants palestiniens croupissent dans les geôles de l’occupation et il souffre des violations internationalement illégales, affirmant qu’ils sont détenus dans des conditions de détention déplorables et inhumaines. 

En outre, la commission a appelé les institutions de la communauté internationale à protéger les enfants palestiniens. 

N.S  

Nouvelles connexes

Lire la suite