Accueil Les Prisonniers 04/July/2022 08:12 AM

Le détenu Kamamji, emprisonné par Israël pour avoir résisté à son occupation, commence une nouvelle année derrière les barreaux

Le détenu Kamamji, emprisonné par Israël pour avoir résisté à son occupation, commence une nouvelle année derrière les barreaux

Jénine, le 4 juillet 2022, WAFA- Un détenu Palestinien, purgeant une peine de la réclusion à vie, a commencé aujourd’hui une nouvelle année derrière les barreaux israéliens, selon le directeur du Club des prisonniers à Jénine, Montaser Sammour.

Ayham Fouad Nayef Kamamji, de la localité de Kufr Dhan à l’ouest de Jénine, l’un des six combattants de la liberté palestiniens qui sont sortis de la prison de haute sécurité israélienne de Gilboa en septembre 2021 et repris quelques jours plus tard par les forces d'occupation israéliennes, est entré aujourd’hui, lundi dans sa 17ème année dans les prisons d’occupation.

Ayham a été sévèrement battu et torturé par l'armée israélienne lors de son arrestation à Jénine, au nord de la Cisjordanie occupée.

Kamamji, a en outre déclaré à son avocat qu'il avait souhaité se rendre sur la tombe de sa mère mais qu'il n'avait pas pu le faire, car il était constamment en fuite depuis leur audacieuse évasion de la prison de Gilboa le 6 septembre.

« J'avais l'impression d'être au paradis quand je suis entré à Jénine le troisième jour de notre évasion. Mon seul souhait était de visiter la tombe de ma mère mais je ne pouvais pas », a-t-il déclaré, selon son avocat.

Il convient de mentionner que le détenu Kamamji a été pourchassé par les forces israéliennes, pour sa participation aux activités de la résistance à son occupation, avant d’être capturé par l’armée d’occupation lors d'une opération spéciale le 4 juillet 2006 dans la ville de Ramallah, et par la suite il a été condamné par les autorités d'occupation à la réclusion à perpétuité.

Le 11 mars 2019, la mère du détenu Kamamji est décédée d'un accident vasculaire cérébral. Le 14 avril 2022, son frère Sha's a été tué par les forces d’occupation à Jénine et Israël a refusé de permettre à Ayham de faire ses adieux à son frère.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite