Accueil Politique 27/July/2022 04:18 PM

Les affaires étrangères : les polémiques d’Ardan est un autre visage du colonialisme, d’apartheid et du terrorisme israélien 

Les affaires étrangères : les polémiques d’Ardan est un autre visage du colonialisme, d’apartheid et du terrorisme israélien 

Ramallah, le 27 juillet 2022, WAFA- Le ministère des affaires étrangères a considéré que l’attaque délibérée par le représentant de l’Etat d’occupation, Gilad Ardan, contre le président palestinien Mahmoud Abbas, lors de la session du conseil de sécurité tenu hier, constitue un terrorisme politique et diplomatique contre le peuple palestinien, sa terre, ses propriétés et ses lieux saints. 

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui mercredi, le ministère a condamné cette attaque, la considérant comme une tentative échouée pour renforcer les tensions palestiniennes et cacher la réalité de l’occupation en Palestine, et l'expulsion du peuple palestinien par la force. 

Il a également affirmé que les polémiques du représentant de l’Etat d’occupation devant les Nations Unies, concernant la paix, sont faux et visent à manipuler la communauté internationale. 

Les affaires étrangères ont ajouté que les violations et les crimes de l’occupation, y compris la colonisation, les exécutions des Palestiniens, la démolition des maisons et la saisie des terres, affirment la malhonnête d’Ardan en ce qui concerne son intention de réaliser la paix dans la région. 

N.S  

Nouvelles connexes