Accueil Cabinet 15/August/2022 12:38 PM

Premier ministre : « Nous défendrons notre programme scolaire palestinien et le droit de nos enfants à l'éducation »

Premier ministre : « Nous défendrons notre programme scolaire palestinien et le droit de nos enfants à l'éducation »

Ramallah, le 15 août 2022, WAFA- Le Premier ministre Muhammad Shtayyeh a déclaré : « Nous défendrons notre programme scolaire palestinien et le droit de nos enfants à l'éducation dans toutes les régions », lors de son discours d'ouverture du gouvernement, aujourd'hui lundi.

« L’arrêt de l'achèvement de la construction de l'école Ain Samiya et les tentatives d'imposer le programme scolaire israélien aux écoles palestiniennes de Jérusalem-Est, ciblent l’identité palestinienne et l'avenir de ses générations. Ces tentatives s’inscrivent dans le cadre de la politique de judaïsation et de déplacement, a souligné Shtayyeh.

Le Premier ministre a loué la fermeté des habitants de Jérusalem et a salué la position des parents et des étudiants de l’école Al-Ibrahimiya qui rejettent le programme scolaire israélien déformé.

Sur le dossier des exécutions: Shtayyeh a condamné l'assassinat de sang-froid des forces d’occupation, du jeunes Muhammad Al-Shaham, de Kafr Aqab, à son domicile et devant sa famille, et a déclaré : « Ce qui s'est passé est un crime majeur, pour lequel l'occupation doit être puni ».

Dans un autre contexte, Shtayyeh a estimé que les fouilles et les travaux d'excavation de l'Université Bar Ilan sur des terres palestiniennes privées au nord-ouest de Ramallah, des villages de Nabi Saleh, Deir Nidham et Beit Rima, violent le droit international et le deuxième protocole de la convention de La Haye de 1954 sur la Protection des biens culturels en cas de conflit armé, qui interdit à la puissance occupante toute fouille d'antiquités dans les zones occupées.

Il a appelé l'UNESCO à suivre cette violation et à œuvrer pour y mettre un terme immédiatement.

Le premier ministre a déploré la campagne féroce et injuste lancée par l'administration Facebook contre le contenu palestinien, et a exigé qu'elle s'arrête, et respecte le récit palestinien, en le traite d’une manière impartiale et objective et ne s'aligne pas aux côtés de l’occupation israélienne.

F.N

Nouvelles connexes