Accueil Les Prisonniers 22/September/2022 01:48 PM

Un détenu palestinien atteint d’un cancer souffre des conditions de santé difficiles

Un détenu palestinien atteint d’un cancer souffre des conditions de santé difficiles

Ramallah, le 22 septembre 2022, WAFA- Le Club des prisonniers palestiniens a révélé aujourd’hui que le détenu atteint d’un cancer, Mousa Sofan (47 ans) souffre des conditions de santé tragique.

Dans un communiqué de presse, le Club des prisonniers a indiqué que le détenu Sofan a été transféré à l’hôpital israélien de Soroka pour mener des examens médicaux après avoir reçu un traitement biologique dans la prison d’Ascalan.

Arrêté depuis 2003 et condamné à la réclusion à vie, le détenu Sofan souffre depuis des années d'une tumeur au rein et d’autres problèmes de santé dont un germe (méditerranéen) tandis que l’administration pénitentiaire israélienne pratique le crime de négligence médicale contre lui au cours des années de son arrestation comme des centaines des prisonniers malades.

Récemment, l’administration pénitentiaire israélienne a marchandé le détenu Sofan de se soigner à sa charge, notant qu’il reçoit le traitement dans la clinique de la prison d’Ascalan et malgré ses appels continus de prendre les injections à l’intérieur de l’hôpital en raison des conditions malsaines dans la clinique mais l’administration a refusé.

La négligence médicale est une politique utilisée par Israël contre les détenus palestiniens comme punition, qui a entraîné souvent à la détérioration grave de la santé, conduisant en conséquence à la mort.

Il est à noter que le nombre des prisonniers malades écroués dans les geôles israéliennes, atteint environ 600 dont ceux qui sont atteints du cancer, de la paralysie, de l’insuffisance rénale et d’autres, sachant que les conditions de santé de ces prisonniers s’aggravent de plus en plus en raison de la politique de la négligence médicale pratiquée par l’administration pénitentiaire israélienne.

Dans les prisons israéliennes, les détenus Palestiniens sont exposés aux pires violations et harcèlements dont la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, en violation flagrante de toutes les lois et les Conventions internationales.

Il vaut la peine de mentionner que la négligence médicale dans les prisons israéliennes a entraîné la mort de 62 prisonniers Palestiniens dont 4 sont décédés en 2013.

H.A

Nouvelles connexes