Accueil Occupation 02/October/2022 08:08 AM

Les forces d’occupation et des colons commettent plusieurs exactions en Palestine

Les forces d’occupation et des colons commettent plusieurs exactions en Palestine
Photo d'archive.

Naplouse, le 2 octobre 2022, WAFA- Les forces d’occupation israéliennes et des colons ont commis plusieurs violations dans différentes parties des territoires palestiniens occupées.

Des colons détruisent des terres palestiniennes à Naplouse :

Les bulldozers d'occupation déracinent plus de 100 arbres et rasent des terres à Hébron

Les bulldozers des colons israéliens ont rasé hier soir de vastes étendues des terres du village de Burin au sud de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon une source locale.

Ghassan Daghlas, responsable du dossier de la colonisation au nord de la Cisjordanie, a indiqué que des bulldozers des colons ont ravagé des terres dans la région sud de Burin qui est proche de la colonie illégale de Yitzhar construite sur les terres palestiniennes de six villages de Naplouse.

Il a ajouté que la région témoigne une escalade de la construction coloniale et des destructions des terres pour les saisir.

Il convient de mentionner que le nombre de colons vivant dans des colonies coloniales réservées aux Juifs à travers Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie en violation du droit international est passé à plus de 700 000 et l'expansion des colonies coloniales a triplé depuis la signature des accords d'Oslo en 1993.

La loi sur l’État-nation d’Israël, adoptée en juillet 2018, consacre la suprématie juive et déclare que la construction et le renforcement des colonies coloniales sont un « intérêt national ».

Israël a occupé Jérusalem et l'ensemble de la Cisjordanie après la guerre des Six jours de 1967 et a commencé à établir des colonies dans la région l'année suivante.

La Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, est considérée comme un « territoire occupé » par le droit international, ce qui rend toutes les colonies juives illégales.

Israël continue son expansion de colonies, profitant du silence international et de la non-application des résolutions pertinentes reconnues par la communauté internationale.

Israël a récemment annoncé davantage de projets et de plans coloniaux en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est, et a procédé à davantage de démolition et de saisie de terres et de déplacement de citoyens palestiniens, de l'autre côté, les colons ont intensifié leurs attaques contre des Palestiniens sans défense dans toute la Cisjordanie.

Les forces d'occupation ferment deux postes de contrôle majeurs près de Naplouse :

Occupation forces shut down two major checkpoints near Nablus

Aujourd’hui à Naplouse, les forces d'occupation ont fermé les points de contrôle de Huwwara et Beit Furik, au sud et au sud-est de Naplouse en Cisjordanie, bloquant l'accès du trafic palestinien et provoquant un embouteillage, selon des sources locales.

Des témoins ont déclaré à WAFA que les postes de contrôle avaient été fermés aux petites heures du matin dimanche, forçant les Palestiniens à utiliser des itinéraires alternatifs plus longs pour atteindre leurs destinations.

Les deux points de contrôle sont des barrières israéliennes permanentes sur les routes reliant Naplouse aux provinces du centre et du sud de la Cisjordanie, et leur fermeture signifie davantage de souffrances pour les conducteurs palestiniens.

Selon l'UN-OCHA, plus de 590 points de contrôle et barrages routiers israéliens permanents ou temporaires sont disséminés sur toute la Cisjordanie, désintégrant la contiguïté territoriale des communautés palestiniennes et ne permettant pas à leurs habitants de mener une vie normale.

L’extrémiste Ben Gvir prend d’assaut le quartier de Sheikh Jarrah :

Des colons, dirigés par l’extrémiste Ben Gvir, prennent d’assaut le quartier de Sheikh Jarrah

Hier soir, l’extrémiste de la Knesset, Itamar Ben Gvir a pris d’assaut le quartier de Sheikh Jarrah à l’est de Jérusalem occupée, selon des sources locales.

Ben Gvir, 45 ans, qui dirige le parti d'extrême droite israélien Otzma Yehudit au parlement israélien (la Knesset), a envahi le quartier sous la protection des forces d’occupation qui ont fermé les entrees du quartier et se sont déployées dans la région.

La police, qui maintient une présence constante dans la région à la lumière des provocations israéliennes, fournit toujours une protection à Ben Gvir qui a déjà causé de graves frictions dans le quartier alors que lui et d'autres colons fascistes israéliens comme lui cherchent à expulser les Palestiniens de leurs maisons et à les remplacer par des colons juifs.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite