Accueil Politique 01/juin/2018 11:29

Le centre Al-Horani: 83 martyrs et 7000 blessés pendant le mois de mai

Ramallah, le 1ère juin 2018, WAFA- Vendredi, le centre, Abdallah Al-Horani pour les études et la documentation de l’organisation de libération de la Palestine a révélé que 83 palestiniens sont tombes en martyre par balles de l’occupation israélienne dont 10 enfants en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza, durant le mois dernier.

Dans son rapport mensuel sur les violations israéliennes contre le peuple palestinien lors du mois de mai 2018, le centre a clarifié qu’il y a une augmentation significative du nombre des martyrs et des blessés pendant le mois dernier en raison du transfert de l’ambassade américaine a Jérusalem qui a coïncidé avec la 70ème commémoration de la Nakba du peuple palestinien.

Les martyrs :

Les forces militaires israéliennes ont tué 83 palestiniens en cisjordanien et dans la bande de Gaza dont 10 enfants pendant le mois dernier dont 79 ont été tués sur les frontières de Gaza lors des marches pacifiques du retour, 4 en cisjordanien et à Jérusalem, sachant que les autorités israéliennes détiennent encore les cadavres de 23 martyrs.

Les agressions israéliennes dans la bande de Gaza :

Le mois dernier, les agressions israéliennes se sont poursuivi contre la bande de Gaza dont le meurtre délibéré contre les manifestants palestiniens participants dans la marche du retour pour la neuvième semaine consécutive, les tirs de feu sur les agriculteurs et les bergers, les affrontements avec les palestiniens, les incursions dans les provinces de la bande de Gaza, le ciblage des pêcheurs palestiniens, l’attaque contre le bateau de liberté et les arrestations.

Il convient de noter que le nombre des martyrs s’augment à 129 martyrs ainsi que 13306 palestiniens ont été blessés par différents blessures dont 330 blessés graves.

Selon des rapports médicaux, 13 mille cas du cancer dans la bande de Gaza et 75% de la pollution dans les plages de Gaza,  est résultant du pompage des eaux usées pat l‘occupation israélienne.

Les blessés et les détenus :

Durant le mois de mai, 490 palestiniens ont été arrêtés par l’occupation israélienne en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et à Jérusalem dont des dizaines d’enfants.

Dans l’intervalle, la Knesset israélienne a approuvé, en première lecture, sur le pillage des allocations des prisonniers et les familles des martyrs par à travers leur déduction des recettes fiscales collectées par Israël auprès de l‘Autorité palestinienne.

D’autre part, les forces israéliennes de l’occupation ont blessé 6800 citoyens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie occupée par de vraies balles et balles en caoutchouc et le gaz lacrymogène dont plus de 1800 enfants.

La colonisation :

L’organisation israélienne ‘la paix maintenant’ a mentionne que les autorités israéliennes ont approuvé la construction de 2070 unités coloniales dans les colonies de la cisjordanien, quelques jours après l‘annonce du ministre de l‘armée d‘occupation, Avigdor Lieberman, son intention d‘approuver la construction de 2500 unites coloniales en Cisjordanie.

Les autorités israéliennes de l’occupation se poursuivent leurs activités de l’expansion coloniales dans les territoires palestiniens occupés, dans des tentatives de voler la terre palestinienne et de renforcer l’existence israélienne au détriment de l’existence palestinienne.

La judaïsation de Jérusalem :

 Le gouvernement israélien a annoncé l’allocation de deux milliard de shekels afin de renforcer l’imposition de la souveraineté israélienne sur la ville de Jérusalem-est occupée depuis 1967.

Il convient de mentionner qu’Israël tente de transformer l’éducation dans les écoles palestiniennes en un système israélien.

Dans ce cadre, Israël a alloué 60 millions shekels pour les excavations au sud de la mosquée d’Al-Aqsa sous la supervision de l’organisation coloniale ‘Ilad’, sachant qu’Israël a confisqué un tiers de la superficie du cimetière de miséricorde au profit de la construction d’un jardin israélien.

A l’occasion de la soi disant ‘ la journée d’unifier de Jérusalem’, les colons ont organisé des marches à Jérusalem occupée et ont effectué une incursion dans la mosquée d’Al-Aqsa.

Dans des tentatives de contrôler et de judaïser la ville de Jérusalem, l’occupation pratique plusieurs mesures strictes dans la ville sainte : les incursions quotidiennes dans ses localités et ses quartiers, la démolition des maisons, les arrestations et l’expulsion des jérusalémites, la confiscation des terres palestiniennes et l’évacuation des maisons et des rassemblements palestiniens au profit de l’expansion coloniale et la falsification des faits historiques dans la ville sainte dans des tentatives de changer son identité.

Les agressions des colons :

Le rythme des attaques des colons ont considérablement augmenté depuis le début de l‘année dans toute la Cisjordanie et Jérusalem, causant le martyre d’un jeune palestinien et plus de 14 blessés d’autres dans différents incidents.

Ces agressions comprennent l’incendie d’une maison palestinienne dans la localité de Douma au sud de Naplouse, l’incendie et la dévastation des cultures et des terres palestiniennes au bénéfice de l’expansion coloniale, la dévastation des roues des véhicules palestiniens, le griffonnage des slogans racistes sur les murs des maisons palestiniennes et le jet des pierres sur les véhicules des citoyens, la saisie des maisons palestiniennes.

H.A

 

                                                                                                  

 

 

 

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite