Accueil Politique 08/January/2017 11:43 AM

192 violations israéliennes contre les journalistes en 2016

 

Ramallah, le 8 janvier 2017, WAFA- Dimanche, l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’ a documenté, dans son rapport annuel, les violations israéliennes contre les journalistes palestiniens, en 2016.

Les forces israéliennes de l’occupation poursuivent leurs agressions selon une politique sauvage préméditée contre les journalistes palestiniens afin de réduire leurs activités et leurs rôles à couvrir les événements et les violations israéliennes dans les territoires palestiniens occupés, a indiqué WAFA.

52 journalistes palestiniens ont été blessés par balles de l’occupation, les gaz lacrymogènes et les agressions corporelles sans oublier les 129 arrestations et le retrait des cartes d’identités, d’après le rapport.

WAFA a dévoilé les violations pendant l’année de 2016 : le mois de janvier a marqué 11 violations, 12 autres en février, 13 en mars, 16 en avril, 14 en mai, 12 cas en juin, 19 en juillet, 19 août, 26 en septembre, 15 en octobre, 11 en novembre et 22 autres en décembre, contre les journalistes palestiniens.

Le 8 décembre 2016, les soldats israéliens ont arrêté la journaliste jérusalémite, Lama Ghosheh et la photographe Yasmine Adeliah ; après la perquisition et la fouille de l’agence de presse d’Elia, à Jérusalem occupée.

Le 14 décembre 2016, le tribunal israélien a prolongé la détention du prisonnier journaliste, Adib Atrash d’Hébron, pour la troisième fois consécutive, les autorités israéliennes ont également renouvelé, le 15 décembre 2016, la détention du journaliste, Omar Nazzal, pour la quatrième fois consécutive.

Concernant les blessés, le 17 décembre 2016, le journaliste Mohammad Awad a été asphyxié par le gaz lacrymogène lors des affrontements à Beit Ommar, au nord d’Hébron, le 23 décembre 2016, quatre autres journalistes ont été blessés par balles de l’occupation, à Bethléem.

WAFA a condamné les violations israéliennes contre les journalistes palestiniens, dans les territoires palestiniens ; appelant la communauté internationale et les organisations internationales et humanitaires à faire pression sur Israël de mettre fin à ses crimes et ses violations contre les journalistes.

J.T/F. N

Nouvelles connexes