Accueil Occupation 01/May/2019 10:14 AM

Des colons coupent plus de 150 oliviers à l’est de Ramallah

Ramallah, le 1er mai 2019, WAFA- Plus de 150 oliviers ont été coupés, mercredi matin, dans le village de Burqa, à l‘est de Ramallah, par des gangs  de colons "Prix à payer".

 Selon des sources locales, des dizaines de colons de l‘avant-poste de la colonie d‘Atasav, établie sur les terres du village, ont attaqué les champs d‘oliviers et ont cooupé des arbres sous la protection de l‘armée israélienne.

Ibrahim Kanaan, l‘un des agriculteurs touchés, a déclaré que les colons avaient tenté de l‘attaquer il y a deux jours et l‘avaient expulsé de ses terres alors qu‘il les labourait.

Les gangs de colons attaquent férocement les villages en Cisjordanie occupée en ravageant les champs et coupant les oliviers et les arbres fruitiers, seule source de vie des agriculteurs afin de les exiler de leurs terres en faveur de l’expansion des colonies.

La violence des colons contre les Palestiniens et leurs biens est courante en Cisjordanie et est rarement poursuivie par les autor ités israéliennes.

La violence des colons comprend des incendies de biens et des mosquées, des jets de pierres, le déracinement des cultures et des oliviers, des attaques contre des habitations vulnérables, entre autres.

En violation du droit international, plus de 600,000 Israéliens vivent dans des colonies exclusivement juives à Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie.

Toutes les colonies de peuplement en Cisjordanie sont illégales au regard du droit international, en particulier de l‘article 49 de la quatrième Convention de Genève, qui dispose que la puissance occupante ne doit ni déporter ni transférer une partie de sa population civile sur le territoire qu‘elle occupe.

H.A/ F.N

 

 

Nouvelles connexes