Accueil Rapports et Enquêtes 12/December/2019 02:20 PM

Israël reconnait avoir transféré 192 enfants palestiniens des territoires 1948 en Suède pour l’adoption

Nazareth, le 12 décembre 2019, WAFA- Le gouvernement israélien a reconnu avoir transféré environ 200 enfants palestiniens entre les années 1970-1990 en Suède pour être adoptés, sans permettre aux institutions palestiniennes des territoires 1948 de les prendre en charge.

Dans un communiqué publié hier, Ahmed Al-Tibi membre à la Knesset a fait savoir qu’il avait soumis une interpellation au ministère israélien de la protection sociale, à propos des informations sur le transfert des 192 enfants Palestiniens musulmans dans les années soixante-dix et quatre-vingt du siècle dernier.

Ces enfants ont été transférés des centres d’adoption en Israël, aux organisations et centres d’adoption en Suède, dans une démarche illégale, notant que la loi dispose que les enfants orphelins doivent être adoptés par des familles de la même religion.

Lors de l’interpellation, Yariv Levin, ministre coordinateur entre le gouvernement et la Knesset, a avoué que cette action a été prise vue le manque des familles nourricières et des institutions d’adoption en Israël à cette époque-là.

Al-Tibi a affirmé, selon les informations reçues, : ‘les enfants qui ont été transférés, ont été convertis à une autre religion. Le gouvernement et le ministère de la protection sociale portent alors l’entière responsabilité de cette action ‘’.

Il convient de mentionner que le journal ‘Kol al-Arabe’, publié à Nazareth, a examiné cette question, notant que les autorités israéliennes n’ont pas répondu clairement aux questions associées à cet acte.

N.S/F.N

 

 

 

Nouvelles connexes