Accueil Rapports et Enquêtes 27/May/2020 01:28 PM

L’occupation accentue ses violations en Cisjordanie et à Jérusalem

Cisjordanie, le 27 mai 2020, WAFA- Les bulldozers d’occupation israéliens ont démoli aujourd’hui mercredi un complexe hôtelier dans la localité de Zawata à l’ouest de la ville occupée de Naplouse en plus d’une installation touristique en construction dans la localité de Sébastia au nord de la ville, située au nord de la Cisjordanie, selon le chef du conseil villageois, Hafez Alaiwi.

Dans ce contexte, le Chef de la municipalité de Sébastia, Mohammed Azem, a dit à WAFA que les forces d’occupation israéliennes dotées par de renforts militaires avaient pris d’assaut la localité et ont détruit une installation touristique appartenant à une femme palestinienne près de l‘amphithéâtre romain du site archéologique.

Azem a ajouté que les forces d’occupation l’ont agressé après l’avoir détenu pour une période, ont fermé le site en l’annonçant en tant que zone militaire fermé et ont saisi des pierres antiques.

Sébastia est une ville archéologique à l‘ouest de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie d‘environ 3 000 Palestiniens. En plus d‘être une ville archéologique, elle a une signification religieuse pour les musulmans et les chrétiens, car on pense que Jean-Baptiste, qui a baptisé Jésus dans le Jourdain, y est enterré.

Israël a empêché l‘Autorité palestinienne d‘entreprendre des travaux de restauration sur le site sous prétexte qu‘il se trouve dans la zone C de Cisjordanie, qui est sous contrôle militaire israélien selon l‘accord palestino-israélien d‘Oslo,

Dans le même contexte, les forces d’occupation israéliennes ont détruit aujourd’hui mercredi, trois serres agricoles et plusieurs stands de légumes à Hébron et dans la Vallée du Jourdain, selon des sources locales palestiniennes.

Selon les mêmes sources, les forces israéliennes ont démoli trois serres agricoles dans une région à l’ouest d’Hébron, sous-prétexte de non-permis de construction.

En outre, les forces armées israéliennes ont ravagé deux dunnums de terres dans la même région.

Dans la Vallée du Jourdain, les forces israéliennes ont détruit sans préavis plusieurs stands de légumes et ont saisi les légumes.

La violence de l’armée israélienne contre les Palestiniens et leurs biens est courante en Cisjordanie, entravant leur gagne-pain.

Environ 6 200 Palestiniens vivent dans 38 communautés dans des endroits réservés à un usage militaire et ont dû obtenir l’autorisation des autorités israéliennes pour entrer et vivre dans leurs communautés.

En violation du droit international, l‘armée israélienne déplace non seulement temporairement les communautés sur une base régulière, mais confisque également leurs terres agricoles, démolit leurs maisons et leurs infrastructures de temps à autre.

Les forces armées israéliennes ont obligé mercredi, une famille jérusalémite à démolir des parties de sa maison dans la localité de Silwan à Jérusalem occupée, sous-prétexte de sans permis de construction.

La municipalité d’occupation israélienne a notifié trois fois de démolir une maison palestinienne dans le quartier de Ain Al-Helweh dans la localité de Silwan, ce qui a poussé la famille à démolir sa propre maison, pour parer au risque de payer des amendes à l’occupation.

Israël a recours à la démolition punitive des maisons familiales des Palestiniens comme moyen de dissuasion - accusé d‘être impliqué dans des attaques contre des Israéliens, une politique qu‘Israël n‘applique pas aux colons israéliens qui ont été impliqués dans des attaques mortelles contre des Palestiniens.

Cette politique a été largement condamnée par les groupes de défense des droits de l‘homme comme « une punition collective » et « un crime de guerre et un crime contre l’humanité ».

Dans un village à l’est de Naplouse, les forces d’occupation ont détruit une maison en construction, sous prétexte de la construction illégale, selon le responsable du dossier de la colonisation au nord de la Cisjordanie, Ghassan Daghlas.

Mercredi, les autorités israéliennes ont remis des convocations aux Palestiniens pour les interroger concernant leurs maisons construites et ont notifié d‘arrêter la construction d‘autres maisons en construction au village ‘Al-Walaja‘ à l‘ouest de Bethléem, selon le chef du conseil du village, Khadir Al-Araj.

A savoir que cette région témoigne une attaque coloniale par l‘occupation depuis un certain temps où il y a eu des démolitions, des cessations de construction et d‘autres, sous prétextes que cette région appartient à la municipalité de Jérusalem. 

Des infiltrés  ont kidnappé aujourd’hui mercredi un jeune palestinien après avoir fait une descente dans le domicile de sa famille dans le village de Beit Rima, au nord-ouest de Ramallah en Cisjordanie occupée, a indiqué notre correspondant.

Le jeune, identifié comme étant Noureddine Al-Barghouthi, âgé de 26 ans, aurait été kidnappé par les agents infiltrés de l’occupation israélienne qui ont perquisitionné la maison de sa famille et l‘ont emmené vers une destination inconnue.

F,N

 

Nouvelles connexes