Accueil Rapports et Enquêtes 07/December/2019 02:24 PM

Consensus israélien sur l’expansion coloniale avec l’appui américain

Naplouse, le 7 décembre 2019, WAFA- Dans un rapport hebdomadaire, le bureau national pour la défense de la terre contre la colonisation de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine), a indiqué que les autorités israéliennes exploitent l’appui américain pour renforcer ses mesures arbitraires contre le peuple palestinien et sa politique de colonisation. 

Benjamin Netanyahou, premier ministre israélien, a déclaré explicitement lors de sa campage des élections en septembre dernier, son intention d’imposer la souveraineté israélienne sur la Vallée du Jourdain et le nord de la mer Morte situées en Cisjordanie occupée au cas où il était réélu, avec l’appui de l’administration américaine, selon le rapport. 

Ces déclarations ne font pas seulement partie de la campagne électorale, mais constituent également une déclaration claire de son intention d’annexer la Vallée du Jourdain, particulièrement après avoir obtenu le feu vert de l’administration américaine pour légaliser la colonisation israélienne en Cisjordanie occupée. 

Du surcroît, Naftali Bennett, ministre de l’armée israélienne, avait affirmé son intention de déclencher une campagne de démolitions dans la zone C en Cisjordanie, sous le prétexte de construction sans permis, au mépris total de l’Union Européenne et la communauté internationale.

Dans une rencontre tenue la semaine dernière avec les ambassadeurs de l’Union Européenne, Bennett a confirmé sa déclaration de démolir tous les bâtiments dans la zone C, même s’ils étaient financés par l’UE, ainsi qu’il les a invité à dépenser les fonds aux aides humanitaires au lieu de financer les constructions palestiniennes. 

Selon un rapport des Nations Unies, 800 Palestiniens de la Cisjordanie occupée ont été expulsés pendant cette année, suite aux démolitions  le double de celui de l’année 2018. 

En outre, Bennett a décidé de construire un nouveau quartier colonial dans la vieille ville d’Hébron, notant que les colons ont accueilli avec satisfaction cette décision et ont renforcé leurs attaques contre les habitants à Hébron. 

Il convient de noter que 1500 magasins ont été fermés, pendant plus de 20 ans, par les autorités israéliennes et les attaques des colons à Hébron se sont multipliées. 

D’ailleurs, les activités coloniales s’intensifient dans différentes régions de la Cisjordanie occupée, tel que le cas à Naplouse, où les colons ont commencé de construire un projet touristique, maisons et routes  à la proximité de la colonie ‘Alon Moreh’.

À Ramallah, les autorités israéliennes construisent une route coloniale, de 2 km, sur les terres des citoyens dans un village au nord de la ville, en prélude de saisir plus de terres dans le village. 

À Tulkarem, les autorités israéliennes planifient de saisir des milliers de dunnums de terres dans deux village au sud de la ville pour objectif de construire une zone industrielle sur 788 dunnums de terres, selon une carte israélienne publiée sur le site web du département de la planification en Israël.

Dans un autre contexte, la municipalité de l’occupation à Jérusalem paye chaque année, un million de shekels à l’association ‘Amana’ qui construit des colonies. 

Parmi les violations hebdomadaires commises contre le peuple palestiniens dans différentes régions en Cisjordanie : 165 maisons ont été démolies à Jérusalem depuis le début de cette année , sous le prétexte de construction sans permis, a rapporté l’organisation des droits de l’Homme ‘B’Tselem’. 

En outre, la municipalité de l’occupation israélienne impose des amendes sur les propriétaires des maisons pour les coûts de démolition de leurs maisons, notant que 40 parmi ces citoyens, ont démoli leurs maisons évitant les coûts imposés par l’occupation. 

À Hébron, les forces armées israéliennes et des dizaines de colons ont forcé les habitants de fermer leurs magasins et leurs maisons situés près de la mosquée d’Al-Ibrahimi, en prélude de les saisir. 

Les colons ont agressé également les agriculteurs à Masafer Yatta au sud d’Hébron, en leurs interdisant d’entrer dans leurs terres. 

À Bethléem, les autorités israéliennes ont notifié de saisir quatre dunnums de terres dans un village au sud-ouest de la ville, afin de construire un parking pour les véhicules israéliens.

En plus, l’occupation a notifié de saisir plus de 2000 dunnums de terres pour des fins militaires, ont démoli un garage et une station de lavage de voiture à Bethléem, sous le prétexte de construction sans permis. 

À Naplouse, les colons ont commencé de construire une nouvelle route à la proximité de la colonie ‘Etzhar’ au sud de la ville, dans l’objectif de saisir des milliers de dunnums de terres agricoles et construire des maisons, ainsi qu’ils ont attaqué les habitants et fermé les routes en brûlant des pneus au nord-ouest de la ville, entravant le mouvement des habitants. 

Les colons ont pris d’assaut le site archéologique de Sabastiya au nord de Naplouse, sous la protection des forces armées israéliennes, mentionnant que les attaques des colons sont quasi quotidiennes dans ce site. 

À Qalkiliya, les colons ont écrasé trois citoyens près de l’entrée-est de la ville. 

À Tulkarem, les bulldozers israéliens ont fermé une route par des blocs de béton et des remblais, ont interdit les agriculteurs d’entrer dans leurs terres et ont notifié un citoyen d’arrêter la construction dans sa terre, ainsi qu’un groupe de colons a saisi une grande partie d’une terre en installant des baraques, ont apporté l’eau et l’électricité et ont expulsé les propriétaires.

En outre, les bulldozers israéliens continuent les travaux d’expansion et de construction dans la colonie ‘Harish’ construite sur les terre du village ‘Qaffin’ à Tulkarem, dans le cadre d’un plan colonial visant à construire une ville coloniale groupant 9 000 colons. 

Dans la Vallée du Jourdain, les colons ont rasé 200 dunnums de terres en faveur de la colonie ‘Mesqiyot’, les bulldozers israéliens ont démoli deux réservoirs d’eau et ont saisi le tracteur d’un citoyen.

Il vaut la peine de mentionner que la Vallée du Jourdain et le nord de la mer Morte occupe une surface vaste, environ 24% de la Cisjordanie,  37 colonies sont implantées sur 12% de cette région, dans laquelle habitent 9500 colons. 

D’ailleurs, Israël gagne entre 650-750 millions dollars par an par les colonies israéliennes en Cisjordanie, particulièrement par la Vallée du Jourdain, ainsi que l’occupation israélienne prive les palestiniens à contrôler et financer  cette région, dans une tentative de briser l’économie palestinienne.

3.4 milliards de dollars perdus pour les palestiniens par an, suite à la politique israélienne de privation de financer et contrôler leurs ressources dans la vallée du Jourdain et la mer Morte. 

N.S/F.N 

Nouvelles connexes